Événement

A Marseille, la Baticup Méditerranée toutes voiles dehors

Mots clés : Entreprise du BTP - Gares, aéroports - Transport maritime

Organisée le 12 et 13 septembre par la Fédération du BTP 13, la première grande régate professionnelle de la rentrée, la Baticup Méditerranée, a à nouveau attiré beaucoup de monde en rade sud de Marseille et sur les quais du Vieux-Port.

Un succès qui ne se dément pas et une formule qui marche: malgré la crise et la période d’incertitudes et de difficultés que traverse le BTP, la 11e Baticup Méditerranée, organisée à l’initiative de la Fédération du BTP 13, a été encore une grande édition avec 50 bateaux engagés, 700 navigants venus de toute la France et 650 invités à la soirée festive au Palais du Pharo…

Une 11e édition parrainée par Frédérick Bousquet et qui était également inscrite par les organisateurs en soutien de «Marseille Provence Capitale Européenne du Sport 2017». «Nous maintenons fermement notre cap et la Baticup est plus que jamais un rassemblement professionnel et sportif de tous les acteurs du BTP de Paca dans un esprit d’équipe, de décontraction et de fête, une parenthèse de deux jours qui permet d’oublier les difficultés du quotidien. Et la Baticup Méditerranée, il faut le rappeler, est aussi un événement qui s’autofinance» explique le nouveau président de la Fédération du BTP 13, Philippe Deveau.

 

Jefco, Technal et Ecole d’Architecture de Marseille virent en tête

 

Organisé avec l’appui de la Société nautique de Marseille, inscrite au calendrier de la Fédération française de voile et au programme officiel de «septembre en mer», la Baticup Méditerranée met aux prises des monocoques habitables dans trois catégories HN (Handicap National), barrés par des skippers professionnels, avec, à bord, au moins 50% des équipages formés d’hommes et de femmes en lien avec le monde de la construction.

Ces navires s’affrontent en plusieurs manches sur des parcours côtiers et «banane» en rade sud de Marseille. Comme les années précédentes, les bateaux portaient les couleurs des sept syndicats de métiers de la fédération du BTP mais aussi celles de PME régionales (Sectp, Senec), de majors (Vinci, Eiffage, Leon Grosse), d’architectes, de bureaux d’études (Egis, Ingérop, Tpfi), de promoteurs (Bouygues Immobilier), de fournisseurs (Jefco), d’industriels (Cofely Ineo, Koné ), de constructeurs bois (Les Arbonautes), etc.

Pour cette 11e édition, au terme d’une régate en deux manches le samedi, trois manches le dimanche (seulement pour la classe HN1 à cause de conditions météorologiques dégradées), Jefco devant Tpfi et Surf Ace s’est imposé en classe HN 1. En classe HN 2, Technal devant Les Electriciens et Les Maçons est arrivé en tête. En classe HN 3, comme l’an passé, le bateau Ecole d’Architecture de Marseille a raflé la mise.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X