Aménagement

A Marseille, D’ici là Paysages & Territoires va aménager le parc Bougainville

Mots clés : Architecte - Métier de l'environnement - Sport - Voirie

Le groupement associant D’ici là Paysages & Territoires (mandataire, Paris et Nantes), Biotec (BET écologue), Stanislas Zakarian de l’agence Zakarian Navelet (architecte), Arcadis (BET VRD et dépollution), 8’18’’ (BET éclairage), Sprint conseil (programmiste équipements sportifs) et Adeus (BET concertation) est le lauréat du concours pour l’aménagement du parc Bougainville lancé par l’EPA Euroméditerranée.

L’équipe pilotée par l’agence de paysagiste nantaise (récente lauréate des Victoires du paysage) aura pour mission de dessiner cet espace vert de 4 hectares situé à l’interface de plusieurs grands programmes de renouvellement urbain: le parc Habité d’Arenc (2 000 logements), les Docks Libres (800 logements), le plan de sauvegarde de la cité Bellevue (800 logements), l’opération Anru de Saint-Mauront (12 400 habitants).

Ce jardin public sera le premier jalon du futur parc des Aygalades (14 ha), grande coulée verte imaginée par l’urbaniste François Leclercq qui sera appelée à irriguer les 169 hectares de l’extension de l’opération d’urbanisme.

 

Un investissement de 38 millions d’euros

 

Ce projet écologique représente un investissement total de 38 millions d’euros (études, foncier, dépollution des sols, travaux, etc.). Les travaux d’aménagement dont le coût est estimé à 12,5 millions d’euros devraient démarrer en 2020 pour une durée de deux ans (en deux phases). Auparavant, l’EPA Euroméditerranée devra maîtriser la totalité du foncier et engager la dépollution de ce site qui abrite de nombreuses friches industrielles. Une mission complexe qui nécessitera de relocaliser les activités présentes sur place: un supermarché, des concessions automobiles et la fourrière municipale, notamment. 

Sans attendre de voir pousser ce parc, Euroméditerranée en sèmera les prémices dès ce printemps. Sous la houlette de la société Ingérop (BET) et du cabinet d’architectes soVille (Marseille), des aménagements provisoires sont en cours de réalisation pour un coût de 486 000 euros TTC.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X