Chantiers

A Lyon, la barre 230 vit ses dernières heures

Le 2 juillet à 11h30, la barre 230 sera démolie et laissera place à de nouveaux logements dans le cadre du plan de renouvellement urbain de La Duchère.

Dix ans après la démolition du premier immeuble de la «barre des mille», la barre 230, la dernière de cet ensemble, sera démolie jeudi 2 juillet. Une étape symbolique dans la mise en œuvre du projet de rénovation urbaine de La Duchère (Lyon 9e). Cette opération est préparée de longue date par l’Opac du Rhône, bailleur social propriétaire de cet ensemble. A commencer par le relogement de 339 familles qui s’est étalé entre 2011 et 2014.

Côté travaux, le chantier a démarré en septembre 2014 avec une première étape de déconstruction pour vider l’immeuble des encombrants et matériaux non inertes. Entre octobre 2014 et avril 2015, les opérations de curage et désamiantage ont été réalisées avec le retrait de 11,2 km de mastic amianté, 2 700 m2 de dalle de sol et de colle et 4 800 m de cloisons. «Le coût du désamiantage a littéralement explosé en dix ans», souligne Michel Micoulaz, directeur de l’aménagement à l’Opac du Rhône.

La structure de la barre a été ensuite affaiblie par le retrait d’une partie des murs porteurs puis 2 200 mètres de forage ont été réalisés au rez-de-chaussée, 4e, 9e et 13e étages pour recevoir les 500 kg d’explosif nécessaire à la démolition de la barre. Les murs ont été protégés par des grillages et recouverts d’une géo-membrane afin de limiter les projections lors du tir.

Près de 3 000 habitants seront évacués jeudi 2 juillet entre 8h et 10h du matin puis un périmètre de sécurité de 200 mètres sera délimité avant la démolition, programmée à 11h30.

 

Fiche technique

La barre 230 en chiffres

– 170 m de long, 15 mètres de large, 45 m de hauteur;

– 15 étages;

– montant du marché de démolition: 4,8 millions HT (dont 500 000 euros de désamiantage);

– maîtrise d’œuvre: Ginger CEBTP Démolition;

– groupement d’entreprises pour la démolition: Perrier démolition, SFTP, Cardem;

– AMO: Ingérop.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X