Logement

A Lyon, l’Etat cède gratuitement un de ses immeubles pour la création de logements sociaux

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Gouvernement - Logement social

Emmanuelle Cosse, ministre du Logement, Christian Eckert, secrétaire d’Etat chargé du Budget et Thierry Repentin, délégué interministériel à la mixité sociale dans l’habitat ont assisté mardi 12 juillet à la signature de l’acte de cession par l’Etat à la métropole lyonnaise d’un immeuble domanial situé 108, Boulevard Yves Farge, dans le 7è arrondissement. La cession de cette parcelle permettra à terme la création de  239 logements sociaux.

 

L’Etat a effectué mardi 12 juillet sa deuxième cession de foncier public avec une décote de 100%. Après la cession du 2 rue de Bruxelles à Lille en janvier dernier, Emmanuelle Cosse, ministre du Logement, Christian Eckert, secrétaire d’Etat chargé du Budget et Thierry Repentin, délégué interministériel à la mixité sociale dans l’habitat, ont signé la cession d’un immeuble du 7e arrondissement de Lyon. Au 108, Boulevard Yves Farge, une nouvelle résidence sociale sur plusieurs parcelles, dont celle cédée par l’Etat à la Métropole doit voir le jour. Le projet prévoit la création de 239 logements, financés en Prêt Locatif Aidé d’Intégration (PLAI), pour une surface de plancher globale de 7 489 mètres carrés.

L’effort consenti par l’Etat est de l’ordre de 2,4 millions d’euros, selon le ministère des Finances, qui précise qu’il « est justifié par la nature du projet (100% de logements financés en PLAI) et par la situation en zone tendue ».

A ce jour, 39 biens de l’Etat, représentant près de 350 000 m2 de terrain, ont été cédés avec une décote en application de la loi du 18 janvier 2013. Cela correspond à un effort de l’Etat de près de 90 millions d’euros au titre de la décote. Ces emprises permettront la construction de plus de 5000 logements, dont 3500 sociaux.

Ce dispositif s’inscrit dans une dynamique plus large de valorisation des biens de l’Etat et de ses opérateurs pour contribuer à la construction de logements. Sur la seule année 2015, ce sont ainsi 70 adresses qui ont été cédées permettant de construire près de 9 000 logements dont 40% sociaux.

Comme le prévoit la loi de finances initiale pour 2016, le dispositif de décote sera prochainement renforcé avec la publication d’un décret permettant d’étendre le bénéfice de la décote aux biens à réhabiliter.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • - Le

    logement sociaux

    Quel est le coût global complet pour la collectivité dans son ensemble de la politique de logements sociaux mis en place par les gouvernements successifs, par rapport à un fonctionnement non régule du marché immobilier? C’est une forme de redistribution massive, mais souvent occultee.
    Signaler un abus
  • Commenter cet article
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X