Chantiers

A Louvres, changement de ponts pendant les ponts

Mots clés : Aménagement paysager - Gares, aéroports - Ouvrage d'art - Transport ferroviaire

SNCF Réseau profite des week-ends prolongés du mois de mai pour remplacer le pont de la gare de Louvres (Val-d’Oise). La mise en place d’un ouvrage plus large permettra une circulation en double sens. Ces travaux, d’un coût de 10 millions d’euros, s’inscrivent dans le cadre de l’aménagement de l’écoquartier de Louvres-Puiseux.

A Louvres (Val-d’Oise), on profite des ponts du mois de mai pour mettre en place de nouveaux… ponts ! Après des travaux préparatoires qui ont démarré à l’été 2014, SNCF Réseau a procédé, le week-end du 8 au 11 mai, à la première phase de l’élargissement du pont-rail de la gare. La seconde étape se déroulera lors du week-end du 23 au 26 mai.

Jusqu’à maintenant, le passage actuel sous les voies ferrées ne permettait la circulation des véhicules que sur une file. Les travaux engagés, en créant deux voies de circulation, vont améliorer la liaison entre le centre-ville de Louvres et le futur écoquartier Louvres-Puiseux, aménagé par l’EPA Plaine de France, qui accueillera 3 400 logements à terme.

 

Un ouvrage constitué de deux ponts

 

L’ouvrage ferroviaire existant se compose en fait de deux ponts: sur l’un circulent les RER D, sur l’autre les TER Paris-Lille. Le nouvel ouvrage conserve le même principe. Chacun des deux nouveaux ponts, préfabriqués sur place (ainsi que les murs de soutènement) offre une ouverture de 11,80 m (contre près de 7 m actuellement) avec une chaussée de 6,70 m et deux trottoirs: l’un de 1,50 m, l’autre de 3,60 m intégrant une piste cyclable. Poids de chaque élément: 1 000 t.

Le week-end du 8 mai, les entreprises ont démoli le pont du RER D avant d’installer le nouvel ouvrage. Le tout en 76 h chrono pendant lesquelles la circulation ferroviaire a été interrompue. Lors du week-end de la Pentecôte, l’exercice se renouvellera pour le pont des TER Paris-Lille.

Ensuite, les travaux se poursuivront jusqu’en septembre 2015, sous maîtrise d’ouvrage de l’EPA Plaine de France, avec la reconstitution de la voirie (et la remise en place des réseaux) et l’aménagement des deux carrefours. Au total, le coût de l’opération s’élève à 10 millions d’euros HT, financés par la région Ile-de-France (2,8 millions), le conseil général du Val-d’Oise (2,8 millions) et l’EPA Plaine de France (4,4 millions).

 

Fiche technique

Maître d’ouvrage: SNCF.

Maître d’ouvrage délégué et maître d’œuvre: SNCF Réseau.

Principales entreprises pour les deux ponts: NGE Génie Civil, mandataire d’un groupement composé de Guintoli (terrassement), Sarens (ripage), TSO Caténaires (caténaires); Offroy (construction, entretien des voies ferrées); ETF (installations ferroviaires).

 

En savoir plus

Animation-vidéo de présentation des travaux.

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X