Recherche & développement

A Laval, le salon Bati Virtual prend son envol

Mots clés :

Entreprise du BTP

Dans les pas de Laval Virtual, son illustre aîné, le salon Bâti Virtual organisé par des étudiants de l’UCO Laval se professionnalise. Vendredi 15 janvier, plusieurs centaines de professionnels du BTP sont attendues pour découvrir atouts de la réalité virtuelle et autres nouvelles technologies.

Le salon Laval Virtual ouvrira ses portes du 23 au 27 mars pour présenter toutes les nouveautés liées à la réalité virtuelle. Lors de cet événement de portée international et multisecteurs, quelques exposants présentent des innovations qui pourraient trouver leur place dans le bâtiment. La FFB Mayenne l’a bien senti et propose désormais chaque année des visites thématiques pour ces adhérents. Dans le même esprit, la licence professionnelle «chargé d’affaires en peinture aménagement finition du bâtiment» de l’Université Catholique de l’Ouest a eu la bonne idée de mettre en place un rendez-vous annuel autour des applications de la réalité virtuelle pour le bâtiment. «Nous en sommes à notre troisième édition et cette année nous avons mis les bouchées doubles avec une dizaine d’exposants, des démonstrations et une table ronde autour du BIM organisée avec Novabuild, de cluster régional du bâtiment» explique Martine Le Gall, responsable pédagogique de la licence et à l’initiative du projet.

Outre le partenariat avec Novabuild, l’université a reçu le soutien de la FFB mais aussi de l’association Clarté, la plate-forme lavalloise de réalité virtuelle et de réalité augmentée. «L’année prochaine, nous devrions être reconnus officiellement dans le programme du salon Laval Virtual» espère Martine Le Gall.

En attendant cette «labellisation», la journée de vendredi promet d’être riche avec des démonstrations de réalité virtuelle (simulateur de projection de peinture ou de nacelle, immersion dans un logement virtuel, etc.), de réalité augmentée (applications d’aides à la vente où il est possible de visualiser des portails, des volets, des clôtures, ou encore des portes de garage en 3D sur écran, QR Code avec un service d’accès au contenu numérique…) ou encore d’impression 3D. «Un abri d’urgence réalisé avec une imprimante 3D sera même exposé» promet Martine Le Gall.

Enfin, pour les entreprises la table ronde de 11h est à ne pas manquer. Intitulée «Quel BIM pour mon entreprise», elle rassemblera autour de Pierre-Yves Legrand (Novabuild) des représentants de l’ensemble des acteurs de la filière: Pierre Rannou (BIM Manager), Anne Manier (directrice adjointe Isore Bâtiment), Claude Menier (architecte) et Mathieu Raducanu (FRB).

Pour s’inscrire, rendez-vous sur le site Novabuild.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X