Projets

A la Cité internationale universitaire de Paris, la Tunisie aura sa deuxième maison en 2019

Mots clés : Architecture

Dans le cadre du réaménagement de l’institution du XIVarrondissement, la Tunisie doublera sa capacité d’accueil. Le nouveau bâtiment sera conçu par le groupement formé par les agences Explorations Architecture et Lamine Ben Hibet.

A la Cité internationale universitaire de Paris (CIUP), la Tunisie a sa maison depuis 1953, un édifice aux lignes carrées et solides alors conçu par l’architecte Jean Sebbag. En 2019, le pays en ouvrira une deuxième, et ce pavillon Habib Bourguiba enveloppera cette fois les étudiants dans ses murs tout en rondeur. Le 13 octobre, la Fondation de la Maison de la Tunisie a en effet choisi le projet élaboré par l’équipe de maîtrise d’œuvre formée par l’agence Explorations Architecture, l’architecte Lamine Ben Hibet, la galerie d’art Itinerrance et les bureaux d’études OTE, Otelio et BEGC.

Lors d’une session extraordinaire organisée à l’Ambassade de Tunisie, le conseil d’administration de la Fondation a choisi leur projet parmi cinq propositions (voir ci-dessous), « pour sa modernité et sa contemporanéité s’intègre parfaitement au patrimoine architectural de la Cité internationale universitaire de Paris tout en apportant une touche tunisienne. »

 

 

Cette nouvelle construction vient s’inscrire dans le grand plan de réaménagement des 34 ha de la CIUP, qui prévoit notamment la création sur ce site historique du XIVe arrondissement, de 1 800 logements neufs. Pour la Fondation de la Maison de la Tunisie, c’est l’opportunité de doubler sa capacité d’accueil des étudiants et chercheurs. Aux 199 places de la première maison, viendront s’ajouter 203 chambres nouvelles individuelles (dont 14 conçues pour des personnes à mobilité réduite). La partie publique du bâtiment sera notamment dotée d’un auditorium de 250 places et d’un salon de thé avec terrasse sur le parc.

Ce projet de deuxième maison sera financé par une dotation de l’Etat tunisien, par des fonds propres de la Fondation de la Maison de la Tunisie et par un emprunt, pour un coût global de 20 millions d’euros.

 

Focus

Les autres équipes candidates

– Groupement Randja Farid Azib architects, Baak Architects and associates / Hela Lamine/ Samir Makelouf / Batiserf / Inex / Michel Forgue / Groupe Gamba / Arwytec.

– Agence Louis Paillard Architecte / Imhotep international / Scoping / Peutz et associés / Novorest Ingénierie.

– Dietmar Feichtinger Architectes / Hela Boussema & Raëd Skhiri architectes urbanistes / Maziha Mestaoui / Novorest / Alternative / A-C / inex/ AE Bretagne.

– TVK Architectes / Nawel Laroui –Aléa Olea / Batiserf ingénierie / BET Louis Choulet/ Vpeas / Acoustique et conseil / Alma Conseil.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X