Projets

A l’Ensa Paris-Belleville, un workshop sur la ruralité

Pour la quatrième année consécutive, le département de la Mayenne a accueilli un workshop sur le thème la revitalisation des petits bourgs ruraux. Le dernier en date, sur la commune de Nuillé-sur-Vicoin, fait l’objet d’une exposition à Paris-Belleville jusqu’au 15 octobre.

«Comment favoriser l’émergence de projets de qualité dans des territoires ruraux en manque d’ingénierie ou d’élus sensibles aux problématiques spatiales? Comment encourager un enrichissement mutuel entre deux mondes qui se côtoient peu: des architectes pour lesquels la campagne reste encore un sujet marginal, et des élus et habitants de petits bourgs souvent gagnés par un sentiment d’abandon?» Voici, résumé par Bita Azimi et Marc Botineau, architectes enseignants (et associés au sein de l’agence CAB,) l’objet du «Workshop rural» qu’ils encadrent à l’école d’architecture Paris-Belleville, partenaire du projet, comme l’est également la Direction départementale des territoires de la Mayenne. Pour la session 2016-2017, c’est la petite commune de Nuillé-sur-Vicoin (Mayenne), qui en a été le théâtre: 1 260 habitants, environ cinq fois plus de résidences secondaires que de principales, quelques trop rares commerces, des espaces publics en déshérence, du lotissement pavillonnaire pour extension, mais aussi un patrimoine historique et naturel qui n’attend que d’être exploité.

 

En immersion

 

Pendant une semaine, les habitant de Nuillé-sur-Vicoin ont vu une douzaine d’étudiants, départagés en cinq équipes, arpenter les rues de leur bourg, appareil photo et carnet de croquis en main. Chaque équipe a élaboré un scénario de programmation et d’aménagement d’un des cinq sites identifiés pour revitaliser le bourg: piétonnisée, végétalisée, désenclavée, la place historique de la mairie et de l’église retrouve son rôle fédérateur; en limite de ville, un projet de logements intergénérationnels défie le lotissement pavillonnaire sur son propre site et s’accompagne de la création d’une zone maraîchère qui réconcilie la ville avec son histoire agricole; de l’autre côté du bourg, des logements intermédiaires mènent aussi le combat contre l’étalement pavillonnaire par une organisation qui reprend celle du tissu urbain historique et valorise l’environnement naturel; en entrée de ville, le cimetière devient, par quelques aménagements, un belvédère sur le grand paysage; à l’autre extrémité, c’est un équipement de sports et de loisirs qui marque la seconde entrée de ville et constitue le point de départ d’une promenade le long de la rivière.

 

Cheval de Troie

 

«On ne s’aperçoit pas toujours du potentiel qui se trouve dans le lieu où l’on vit. Aujourd’hui, avec ce regard neuf sur notre commune que nous apportent ces étudiants, nous prenons conscience de la richesse de notre territoire. A nous maintenant de travailler à partir des axes de développement qu’ils ont défrichés» se réjouit le maire. «Ce workshop est en quelque sorte un cheval de Troie pour que les maires lancent des appels d’offres, en sachant ce que peut leur apporter le recours à un architecte, métier dont la plupart du temps ils ignorent tout ou presque» renchérit Marc Botineau, également architecte-conseil en Mayenne, qui fait aussi intervenir dans les workshops ses homologues du CAUE de Mayenne (la paysagiste Anne Maguero pour cette dernière édition). D’ores et déjà, une précédente édition, dans une autre commune du département, a débouché sur un appel d’offres remporté par une ancienne participante au «Workshop rural». Si ce type d’initiative se développe, on peut espérer que les partis extrêmes qui font de ces territoires délaissés leurs terres d’élection, aient du souci à se faire…

Exposition des projets à l’école d’architecture Paris-Belleville – 60, boulevard de la Villette Paris XIXe, jusqu’au 15 octobre 2017.


Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X