Réalisations

A Grenoble, la Belle électrique fait son show

La nouvelle salle dédiée aux musiques amplifiées ouvre ses portes à Grenoble après un an de retard, dû à la défaillance de l’entreprise de menuiserie.

Avec un an de retard sur le planning, la « Belle électrique », salle dédiée aux musiques amplifiées, ouvre ses portes à Grenoble. Le bâtiment, conçu par Hérault Arnod Architectes est implanté sur l’ancien quartier industriel Bouchayer-Viallet. Volume à cinq branches, l’équipement se caractérise par sa forme sans façade principale et par ses deux branches de devant qui viennent «chercher la place publique», habillée d’un mur-rideau ondulant. L’une accueillera le hall d’entrée et la billetterie. L’autre, un restaurant avec une terrasse couverte.

Les cinq branches du bâtiment, conçues sur la même base, accueillent différents espaces: loges des artistes, administration, etc. A l’arrière du bâtiment se trouvent les locaux techniques et un garage intérieur pour assurer le chargement-déchargement des matériels, sans nuisances pour les riverains.

Au centre du projet, la salle de concert (scène, gradins et bar) est dessinée comme une coquille asymétrique laissant une liberté d’occupation de l’espace. Selon sa configuration, elle déploiera de 400 à 900 places. En prolongement de la salle, le «chill-out» offre un espace plus calme dans une atmosphère lounge. Depuis cet endroit, les spectateurs auront accès à des balcons extérieurs.

 

Mélèze

 

En référence au passé industriel du site, le bâtiment en béton est recouvert d’une enveloppe constituée de bastaings en mélèze rappelant les traverses de chemin de fer. Le lot menuiserie, initialement attribué à l’entreprise Berriat qui a déposé le bilan à l’été 2013, a fait l’objet d’une nouvelle consultation, remportée par l’entreprise Suscillon qui n’a pu reprendre le chantier qu’en avril 2014.

A l’arrière du bâtiment, une façade en verre courbe marque la limite entre l’intérieur et l’extérieur. Dans la salle de concert un plafond en cablenet (résille de câbles tendus) assure le déplacement des techniciens en toute sécurité. Pour l’acoustique de la salle, 10 cm de laine de roche ont été posés, recouverts par du tissu noir tendu, protégé par des planches ajourées.

 

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage: Ville de Grenoble.

Maîtrise d’œuvre: Hérault Arnod Architectes.

Surface: 2 287 m² Shon.

Coût des travaux: 6,8 millions d’euros HT (avec aménagements scénographiques).

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X