Transport et infrastructures

A Créteil, la passerelle de la Tégéval est posée

Mots clés : Acier - Ouvrage d'art

Pour franchir la RN406 et la RD102 à Créteil, Marc Mimram a conçu une passerelle en acier en forme de ruban. La travée principale a été posée dans la nuit du 27 au 28 août. Cet ouvrage constitue l’élément phare de la Tégéval, coulée verte du Val-de-Marne.

D’une longueur de 70 m et d’un poids de 225 tonnes, la grande travée de la passerelle de la Tégéval, coulée verte du Val-de-Marne, a été posée au-dessus de la RN406, dans la nuit du 27 au 28 août. Les différentes pièces qui la composent ont été fabriquées dans un atelier en Suisse avant d’être assemblées sur place.

Conçue par Marc Mimram, cette passerelle en acier (240 m de long sur 5 m de large) ouvrira au public début 2016. Les travaux ont démarré en octobre dernier avec en particulier, fin juin, la pose d’un premier élément au-dessus de la RD102. Légère et harmonieuse, en forme de ruban, elle permettra aux piétons et aux cyclistes de relier la pointe du Lac à Créteil au quartier du Val Pompadour à Valenton. «Nous voulons construire ici un nouveau type d’infrastructure attentive au paysage dans lequel elle s’insère, offerte aux usagers, en s’inscrivant dans l’unité territoriale de la coulée verte. L’unité de la grande courbe du tracé en plan est assurée grâce à l’unité de la superstructure qui varie au gré de la promenade, des deux franchissements principaux au-dessus des voies routières», souligne l’architecte.

Cet ouvrage constitue l’un des éléments phares de la Tégéval. Promenade pour piétons et cyclistes de 20 km de long (98 hectares), entre Créteil et Santeny, elle assurera une liaison continue à travers les espaces urbains denses de la Plaine Centrale du Val-de-Marne. Son aménagement devrait s’étaler sur une quinzaine d’années pour un coût de 75 millions d’euros.

 

Fiche technique

Maître d’ouvrage: Smer (Syndicat mixte d’étude et de réalisation) la Tégéval;

Maîtrise d’œuvre: Marc Mimram;

Entreprises: Bouygues TP/Zwahlen & Mayr (génie civil/charpente), Bouygues Energies (éclairage);

Début des travaux: octobre 2014 pour une durée de 15 mois;

Coût des travaux: 5 millions d’euros TTC.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X