Logement

A Brest, les conteneurs se recyclent en maison

Mots clés :

Architecte

-

Bâtiments d’habitation

-

Politique du logement

-

Matériel - Equipement de chantier

L’entreprise Sefabe de Rosporden, associée au cabinet d’architectes brestois ENO Architectes va construire 12 maisons individuelles pour Brest métropole habitat (BMH) dans l’éco-quartier de la Fontaine-Margot. Originalité, ces maisons seront réalisées à partir de conteneurs métalliques.

Avec la rapidité de construction (de 4 à 5 mois), l’originalité de cet appel d’offres lancé en conception-réalisation en décembre dernier était de permettre le recyclage de plusieurs dizaines de conteneurs métalliques. Arrivés pour la plupart de Chine par bateau et débarqués dans les ports français, ces conteneurs restent souvent sur place, même en excellent état après un seul voyage car le coût d’un renvoi dans leur pays d’origine est jugé trop élevé.

Deux candidatures bretonnes avaient été retenues : B3 Ecodesign, de l’architecte rennais Clément Gillet, et l’entreprise Sefabe, de Rosporden, associée aux brestois ENO Architectes. Le choix s’est finalement porté pour la seconde solution. « La participation à ce concours nous a permis de concrétiser la combinaison gagnante : architecture, études thermiques et acoustiques poussées et maîtrise des coûts, explique Jean-Pierre Doeuff, président de la société Sefabe. Cette réalisation va nous permettre de convaincre un large public d’accéder à la propriété avec une construction économique de qualité durable et à hautes performances énergétiques ».

L’argument « proximité » a été déterminant. « Nous avons retenu un local sur Sizun pour la fabrication de ces 12 maisons. Pour des raisons économiques et logistiques, il était normal de limiter les frais de transport (Saint-Divy/Rosporden/Brest). Nous serons donc amenés à recruter une dizaine de personnes sur le bassin brestois pour la fabrication à Sizun » explique le chef d’entreprise.

Réparties sur un terrain d’environ 5 000 m² au cœur de l’éco-quartier de la Fontaine Margot, à Brest Saint-Pierre, ces douze maisons-conteneurs seront commercialisées par Tymmo, la marque de BMH spécialiste de la location-accession, et exclusivement réservées à des foyers à revenus modestes éligibles au PSLA. De type T4 et T5 et d’une surface habitable allant de 86 à 99 m2, elles leur seront proposées pour un prix à partir de 160 000 euros et livrées «clés en main». La livraison devrait être assurée au cours du premier trimestre 2017.

« Les maisons sont disposées de manière à mettre en scène le parcours d’entrée, explique Xavier Stocq, co-gérant d’ENO architectes de Brest. Les maisons conteneurs qui jouent avec leur principe structurel en proposant un porte-à-faux (T5) et en permettant des extensions futures par l’ajout d’un container (T4). Les maisons disposent chacune d’un volume complémentaire abritant un espace « + » : une buanderie et un abri de jardin ».

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X