Industrie/Négoce

A Bordeaux, Saint-Gobain Distribution Bâtiment va profiter de l’essor de l’éco-quartier

Mots clés : Distribution - Industriels du BTP

SGDB va rénover ses 2 agences Point.P et Cédéo, et les implanter au cœur du nouveau quartier de Brazza. A terme, le groupe prévoit de repositionner 8 points de vente dans une métropole bordelaise qui a lancé une grande vague de travaux et d’aménagements, dans le cadre du projet urbain 2030.

Alain Juppé, président de Bordeaux Métropole et maire de la ville-centre, était plutôt bien entouré, le 9 janvier, lors d’une conférence de presse sur le renouveau du quartier Brazza à Bordeaux. Parmi l’aréopage d’acteurs économiques et de l’univers du bâtiment, se trouvait Jacques Pestre. Et le directeur général adjoint de Saint-Gobain Distribution Bâtiment n’était pas simplement venu en natif du sud-ouest : SGDB nourrit de grandes ambitions à Bordeaux et sa métropole.

Le distributeur s’implique depuis 2013 dans l’essor de l’éco-quartier de Brazza, dans le cadre du projet urbain « Bordeaux 2030 », un nouvel espace qui mêlera plusieurs formes d’habitat, dont de nombreuses maisons individuelles.

 

Projet urbain

 

Car pour atteindre les objectifs qu’elle s’est fixés, la Ville de Bordeaux a créé un partenariat avec les acteurs de la filière construction, les opérateurs immobiliers et les propriétaires actuels des fonciers intégrés dans le périmètre opérationnel de Brazza.

« Dans ce cadre, la Ville de Bordeaux et SGDB France ont mené une réflexion conjointe autour de trois axes, résume SGDB, dans un communiqué. D’abord, le devenir du site occupé par Dispano, le distributeur spécialisé en bois-panneaux-menuiserie de SGDB, et l’agence Point.P implantée Quai Brazza ; ensuite, le développement des activités de SGDB France sur Bordeaux, en corrélation avec les objectifs du projet urbain Bordeaux 2030 ; et enfin le travail commun possible, en s’appuyant sur l’expérience et sur le réseau de SGDB France. »

 

Protocole d’accord

 

Des réflexions qui avaient conduit à la signature d’un protocole d’accord entre la Ville de Bordeaux et SGDB France, en 2013. Un document dans lequel le groupe de distribution consignait sa volonté de créer au cœur de Brazza, « un espace dédié à la distribution bâtiment, regroupant plusieurs compétences sur un seul site. Cet espace apportera ainsi une réponse globale et complète en termes d’exhaustivité de l’offre et de gestion du temps à l’ensemble des professionnels du bâtiment. »

En clair, SGDB compte y regrouper plusieurs enseignes, à commencer par Point.P et Cédéo, qui seront hébergés dans un même bâtiment, et les intégrer à leur environnement, à l’image de La Halle de Pantin. Sans toutefois pouvoir reproduire l’exemple nord-parisien, qui restera unique par sa dimension, avait rappelé Patrice Richard, le président de SGDB France.

 

4e école de formation

 

Bordeaux accueillera aussi la quatrième école de formation de SGDB France, après Aubervilliers, Nantes et Arles. « Concept unique en France, il permet de former aux nouvelles techniques constructives à la fois le personnel de l’entreprise mais également ses clients professionnels », rappelle SGDB. L’école est à vocation interne (salariés) et externe (clients professionnels).

Pour séduire les pouvoirs publics, Saint-Gobain Distribution Bâtiment France met aussi en avant sa démarche RSE. « Le projet mis en place par SGDB France à Bordeaux vise à insérer durablement l’activité de ses enseignes au coeur de la ville, insiste-t-on au pôle distribution. Afin d’être en totale harmonie avec le nouveau site, l’entreprise a confié à Youssef Tohmé, architecte-urbaniste en charge de la conception de l’éco-quartier de Bordeaux Brazza, la réalisation du bâtiment qui doit abriter les enseignes Point.P Matériaux de Construction et Cédéo ».

 

Réimplantation de 8 points de vente d’ici à 2030

 

Et ce ne sera qu’une étape pour le groupe dirigé par Patrice Richard, sur la métropole de Bordeaux :  le projet global vise à réimplanter plusieurs points de vente, « en conformité avec la démarche éco-responsable de l’entreprise et sa volonté de s’ancrer durablement dans le territoire Bordelais ». Le déplacement de 8 points de vente de 4 des enseignes de SGDB France (Point.P Matériaux de Construction, Dispano, SFIC et Asturienne) est ainsi prévu dans le dispositif Bordeaux 2030.

« Ce programme fait aussi écho aux projets développés à la Halle de Pantin ou à Marseille pour créer des espaces exemplaires en termes de performance énergétique, d’insertion durable dans le paysage urbain et de responsabilité sociétale », conclut SGDB. Un argument de poids pour séduire les élus.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X