Projets

A Bordeaux, Marie Brizard distille la ville

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Centre commercial - Conservation du patrimoine - Magasin

Belin Promotion a présenté, jeudi 16 mars, son projet sur le site Marie Brizard, rue Fondaudège, le programme Palais Gallien Fondaudège. Avec 94 logements, un commerce, un espace destiné aux entreprises et une nouvelle place – le tout au sein d’un site représentatif du patrimoine industriel de Bordeaux – le promoteur estime signer un projet urbain.

En 2019, les Bordelais vont redécouvrir un site (presque) ignoré: l’ancienne usine de liqueurs Marie Brizard. Avec son projet de restitution et de modernisation du site initial, qui s’étend sur 6 700 m2, Belin Promotion a remporté l’appel d’offres de la société Marie Brizard Wine & Spirits en décembre 2015. Dans quelques semaines, les premiers travaux de démolition vont démarrer.

 

L’architecture du XIXe siècle, point de départ du projet

 

«Tous les bâtiments qui n’ont pas un intérêt architectural vont être démolis pour libérer de l’espace et donner de la respiration», explique Juliette Faugère, architecte associée du cabinet Luc Arsène Henry Jr. & Alain Triaud. Le projet repose sur les deux éléments architecturaux remarquables de l’ancienne entreprise, à savoir la halle qui abrite une structure de type Eiffel – complètement invisible aujourd’hui – et le mur-rideau du bâtiment voisin, emblème du site qui va être déposé, nettoyé et dont les verres vont être changés, avant d’être repositionné sur le nouveau bâtiment. Leur conservation figurait dans le cahier des charges de Marie Brizard. Quatre bâtiments construits dans la continuité de celui doté du mur-rideau accueilleront 94 logements du T1 au T5 vendus 6 500 euros/m2, dont des logements sociaux gérés par Mesolia.

 

Création d’une place et d’une voie

 

L’agencement de panneaux pierre et inox sur les bâtiments résidentiels fait à la fois écho à l’Emalit du mur-rideau et à la pierre de la halle voisine. Les architectes utilisent le mur-rideau comme double paroi afin de réaliser un jardin d’hiver ou une loggia. Marie Brizard maintient sa présence sur les lieux, via un showroom-lieu de mémoire au rez-de-chaussée. La halle est réservée au volet économique du projet: s’y installeront un Carrefour Market et, à l’étage sous la verrière, l’accélérateur de start-up Héméra; 249 places de parking sont également prévues sur trois niveaux en sous-sol. Le passage privatif entre les rues Albert-Barraud et Fondaudège est ouvert à la circulation douce et une place va voir le jour devant la halle. «On restitue le patrimoine occulté et on crée un nouveau lieu de vie», se félicite Alexandre Moio, directeur de Belin Promotion Bordeaux. Le promoteur compte livrer son projet en même temps que la mise en service de la ligne D du tramway.

 

Focus

Maître d’ouvrage: Belin Promotion

Maître d’œuvre: LAH/AT Architectes – Luc Arsène Henry Jr. & Alain Triaud / Architectes Associés

Investissement total: 50 M€

Consultation des entreprises: mai 2017

Démarrage des travaux: septembre 2017

Livraison de la totalité du programme: quatrième trimestre 2019.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X