Transport et infrastructures

96 heures pour changer le pont Brébant à Reims

C’est à la périphérie de Reims que les deux sociétés Capremib et Eiffage ont relevé cet été le défi technique et logistique de déconstruire puis de reconstruire en 96h le tablier du pont ferroviaire long de 50 m traversant le canal de l’Aisne à la Marne.

Cet été, le pont ferroviaire surplombant le canal de l’Aisne à la Marne s’est paré d’un nouveau tablier.

Une opération qui a nécessité l’élaboration d’un schéma logistique, industriel et administratif complexe, et une exécution en parfaite coordination des trois partenaires sur le chantier : Eiffage, Capremib (entreprise de préfabrication de matériaux en béton) et l’entreprise de transport Turbo 51.

Ensemble ils ont solutionné les différents aspects du projet : prévisite et définition des trajets routiers, localisation des zones de stockage, coordination des livraisons avec la mise en place d’une grue exceptionnelle de 700 tonnes.

Résultat : en 96 heures seulement du vendredi 7 au lundi 10 août le pont a été déconstruit et reconstruit pour permettre dès le mardi matin 6h30 le passage du premier train.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X