Performance énergétique

9 Français sur 10 estiment qu’il faut encourager les énergies renouvelables

Mots clés : Energie renouvelable

Une enquête commandée par Qualit’EnR confirme l’attachement de l’opinion publique à la filière verte pour des raisons environnementales, d’indépendance énergétique et de confort.

 

Les Français tiennent toujours en haute estime des énergies renouvelables. Selon la cinquième édition du baromètre Qualit’EnR mené par OpinionWay le 7 et 8 janvier 2015, 89% de la population considèrent qu’il faut encourager la filière verte. Bien loin devant le gaz naturel (68%), le nucléaire (45%), le gaz de schiste (27%), le charbon et le fioul, tous deux à 25%. Ce plébiscite se traduit également dans les intentions d’équipement, puisqu’un français sur cinq (21%) compte installer un dispositif énergie renouvelable dans son logement.

Mais le tableau n’est pas tout blanc : en un an, ces intentions ont chuté de 16 points. « C’est l’effet de crise économique, souligne André Joffre, président de Qualit’EnR. Les Français semblent privilégier l’épargne de précaution par rapport à l’équipement de la maison. L’investissement que cela représente incite à repousser les travaux, surtout dans un contexte de baisse de prix du pétrole et du fioul. » Si 7 Français sur 10 considèrent que les énergies renouvelables permettent de faire des économies, ils étaient 81% à le penser il y a un an. Le projet de s’équiper devient ainsi moins urgent et une forme d’attentisme apparaît.

 

La confiance des Français dans les entreprises

 

Les aides de l’Etat (CITE et Eco-PTZ), disponibles en faisant appel à des professionnels qualifiés RGE, est un levier qui pourrait inciter les particuliers à s’équiper en systèmes renouvelables. 8 français sur 10 pensent que faire appel à un professionnel RGE ne complexifie par la demande (65%), voire la simplifie (13%). Et enfin 77% des personnes interrogées considèrent le signe RGE comme un critère de choix important et passeraient par un professionnel disposant d’un tel signe de qualité si elles devaient réaliser des travaux dans leur logement. Inquiétées par le dispositif RGE, les entreprises devraient se sentir rassurées par ces indicateurs.

 

 

Focus

RGE: un seul dossier pour les qualifications liées aux EnR

Les entreprises exigeaient une simplification du dispositif RGE depuis octobre, et notamment le rapprochement des signes de qualités. Qualit’EnR semble les avoir entendues. L’association a indiqué qu’elle allait récupérer les qualifications liées aux énergies renouvelables de Qualibat pour ne créer qu’un seul dossier. « Le projet est entériné », a garanti André Joffre, sans donner plus de détails. 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • - Le

    Accord à géométrie variable

    Certes l’unanimité existe quand on examine son intérêt propre . Il est tout à fait souhaitable et légitime. Mais on constate aussi que les éoliennes font surgir partout où les promoteurs en programment ,un refus collectif fondé sur la conscience que l’énergie n’est pas tout et que le cadre de vie compte comme valeur majeure.
    Signaler un abus
  • Commenter cet article
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X