Logement

823 millions d’euros pour l’Anah en 2017

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Rénovation d'ouvrage

L’Agence nationale pour l’habitat (Anah) pourra accorder pour 823,1 millions d’aides aux ménages modestes en 2017. L’Anah devra financer la réhabilitation de 127 000 logements dont 100 000 énergétiquement.

Le conseil d’administration de l’Agence nationale pour l’habitat a voté un budget 2017 à 823,1 millions, « en hausse de 17% par rapport à 2016 », précise-t-on à l’Anah. Ce budget délimite le montant des aides que l’Agence pourra accorder aux ménages modestes. En 2017, l’Anah devra financer la réhabilitation de 127 000 logements dont 100 000 énergétiquement.

Ce budget sera principalement financé par le produit de la cession des quotas carbone (322,9 millions d’euros, calculé sur une hypothèse de prix de 6 euros la tonne) puis par Action Logement (50 millions), par l’enveloppe spéciale transition énergétique, créée par la loi relative à la Transition Energétique pour la Croissance Verte (70 millions). D’autres recettes sont reconduites, comme la vente des certificats d’économies d’énergie « précarité énergétique » (65 millions), le produit de la taxe sur les logements vacants (21 millions) ainsi que le soutien de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) pour l’adaptation des logements aux situations de handicap et de vieillissement de la population (40 millions d’euros au titre des années 2016 et 2017).

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X