Performance énergétique

8 M€ pour améliorer la performance énergétique de la Cité universitaire de Paris

Mots clés :

Efficacité énergétique

-

Entreprise du BTP

-

Réglementation technique

Afin d’atteindre les objectifs des 3×20 du plan Climat de l’Union européenne, la Cité internationale universitaire de Paris a signé un contrat de performance énergétique d’une durée de 11 ans avec Exterimmo (filiale de la caisse des dépôts et consignation) en partenariat avec ENGIE Cofely (ENGIE Energie Services).

Le contrat signé entre la Cité internationale universitaire de Paris et Exterimmo (filiale de la caisse des dépôts et consignation) en partenariat avec ENGIE Cofely (ENGIE Energie Services) pour un montant de 8 M€ prévoit un ensemble de travaux d’amélioration des équipements allant de la rénovation complète de 17 chaufferies en passant par l’amélioration des installations de panneaux solaires et l’isolation de combles ou la mise en place d’une gestion technique centralisée.

Ces travaux permettront ainsi d’obtenir notamment, une réduction des consommations d’énergie de plus 4 400 Mégawatt/heure par an, ainsi qu’une baisse des émissions de CO² de 700 tonnes par an. Cette économie équivaut à 14 000 allers-retours Paris-Londres en avion ou à 1,8 tonne de papier. La consommation actuelle d’énergie de la Fondation de la Cité internationale est de 17 211 Mégawatt/heure par an.

Le contrat prévoit également l’exploitation, la maintenance et le gros entretien-renouvellement des équipements du site ainsi qu’un intéressant programme de sensibilisation des résidents à l’environnement et aux économies d’énergie.

 

Focus

Cité durable

Face aux changements climatiques, la Cité internationale, véritable « ville dans la ville » accueillant sur 34.000 ha près de 12000 étudiants par an, s’est fixé comme ambition de devenir le premier éco-campus de Paris, en contribuant par ses actions à :

– Lutter contre le réchauffement climatique ;

– Améliorer le traitement des déchets ;

– Protéger, préserver et valoriser les espaces verts ;

– adopter des modes de consommations et de productions durables.

Fort des travaux qu’elle a menés pour atteindre cet objectif, la Cité internationale a défini avec le soutien de la Caisse des dépôts et la Région Île-de-France une stratégie « éco campus ». Une réflexion stratégique globale et de long terme sur sa démarche de développement durable a porté sur le patrimoine existant et sur le projet de développement qui prévoit la construction de 10 nouvelles maisons d’ici à 2020.

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X