Emploi / Formation

70 ans de l’OPPBTP : la profession planche en faveur de la sécurité

Mots clés : Entreprise du BTP - Hygiène et sécurité du travail - Risque sanitaire

Des professionnels de la construction, réunis le 12 octobre à l’occasion de la célébration des 70 ans de l’Organisation professionnelle de prévention du BTP (OPPBTP), ont débattu des solutions pour faire progresser la santé et la sécurité au travail. L’organisme a également décerné les trophées des Victoires de la prévention.

« La survenance d’un accident du travail n’est jamais banale : c’est sans doute dans une carrière, pour beaucoup d’entre nous, le seul moment où l’on songe à changer de métier », assène Jacques Chanut, président de la FFB. «Même si les chiffres s’améliorent, nous devons considérer qu’un accident n’est jamais une fatalité. » 

Conviés par  l’Organisation professionnelle de prévention du BTP (OPPBTP) pour fêter ses 70 ans d’existence, des chefs d’entreprise et des responsables syndicaux et patronaux du secteur ont échangé, le 12 octobre, autour de pistes pour faire avancer la sécurité. L’OPPBTP en a profité pour dévoiler les noms des entreprises lauréates des Trophées de la prévention (voir encadré).

 

« La prévention constitue aussi un investissement »

« Depuis la création de l’OPPBTP, en 1947, le taux d’accidents mortels a chuté de 79% (1), le taux d’accidents avec arrêt ayant quant à lui diminué de 55,8% », se félicite Alain Rébé, son président. « Et les dernières statistiques de la Cnam-TS nous encouragent. » Le taux de fréquence des accidents du travail dans le BTP a en effet baissé de 3,7 % en 2016. Mais Alain Rebé n’en reconnaît pas moins l’ampleur de la tâche qui reste à accomplir. Il assigne ainsi au secteur plusieurs objectifs : faire baisser le taux des accidents graves et mortels, et améliorer les conditions de travail, afin de rendre les métiers du BTP plus attractifs. Chaque participant à l’évènement anniversaire y est ainsi allé de sa proposition de solution. L’occasion également, pour ces représentants de la profession, de soulever des interrogations, et de mettre en lumière des points de vigilance.

Serge Plechot, secrétaire général de la CGT Construction, rappelle d’ailleurs que les entreprises ont tout à gagner à agir sur le registre de la sécurité. « La prévention représente un coût, mais c’est aussi un investissement : des salariés qui travaillent avec des équipements de protection individuelle, du matériel adapté et renouvelé, adapté au chantier, seront aussi plus productifs ! » Le responsable syndical attire en outre l’attention sur l’intensification du travail liée aux délais raccourcis impartis pour réaliser les chantiers. « Cela pose la question du contrôle, à tous les niveaux, de ce que porte le manager en matière de sécurité auprès des salariés sur le terrain. »

Pour Jacques Petey, président de la Fédération des SCOP du BTP, il n’est désormais plus question de dissocier la prévention de la responsabilité sociétale de l’entreprise (RSE), « qui concerne notamment les conditions de travail». Il mise, pour faire progresser la sécurité, sur l’introduction de la norme ISO 26 000 dans les marchés publics. « Les maîtres d’ouvrage doivent s’en emparer. »

 

Le document unique, « colonne vertébrale de la prévention »

Gérard Duez, président de la CFE CGC BTP souhaite pour sa part tempérer les ardeurs générées par la maquette numérique. « Le BIM (Building information modeling) améliore les relations entre le bureau d’études et le chantier, et peut ainsi générer un gain de productivité. Il peut par contre aussi entraîner des dérives au niveau de la sécurité. » Un point à surveiller pour Gérard Duez, qui entend ainsi souligner que « derrière cette révolution technologique, il y a des personnes ». 

 « L’un des objectifs du Plan horizon 2020 de l’OPPBTP est de parvenir à 100% de document unique d’évaluation des risque professionnels dans les entreprises : si nous y parvenons, nous aurons fait œuvre utile ! » reprend  de son côté Jacques Chanut. Ce n’est pas Domitille Decottegnie, responsable QSE de l’entreprise Decottegnie (43 salariés), qui le contredira.  « Cet outil constitue la colonne vertébrale de notre politique prévention : il a des effets sur l’organisation, la planification…  Nous en avons fait un projet collectif. »

Franck Serra, secrétaire général de FO Construction, met, lui, l’accent sur la féminisation des métiers du secteur, « dont nous ne parlons pas très souvent ». Le responsable syndical encourage ainsi les professionnels du BTP à « penser à l’hygiène et à la santé des femmes sur les chantiers. Une des premières choses à mettre en place, à ce titre, serait de réserver des bases « vie » aux femmes ». 

 

Améliorer la prévention sur les critères de pénibilité sortis du compte « à points »

Difficile par ailleurs en cet automne, lorsqu’il est question de prévention, de faire l’impasse sur les récentes évolutions apportées par les ordonnances Macron du 22 septembre 2017. A commencer par la sortie du compte « à points » des quatre critères de pénibilité qui concernent le secteur (manutentions manuelles de charges ; postures pénibles ; vibrations mécaniques ; risque chimique). « Nous le regrettons profondément», appuie Jean-Marc Candille, secrétaire national FNCB-CFDT. «Il faudra dorénavant que le salarié soit usé pour pouvoir bénéficier d’un départ anticipé en retraite. Nous appelons de nos vœux un travail de l’OPPBTP sur ces quatre critères, afin de renforcer la prévention primaire dans ces domaines.»

Autre point de vigilance : la fusion des institutions représentatives du personnel. « Seules les entreprises de plus de 300 salariés devront installer une commission « santé, sécurité et conditions de travail » au sein du comité social et économique (CSE) », déplore le responsable syndical. « Quid, dès lors, des entreprises de 50 à 300 salariés ? » Pour Jean-Marc Candille, « la disparition des comités d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) devrait ouvrir un champ d’intervention à l’OPPBTP. Nous souhaitons, pour faire progresser la prévention, que l’organisme de prévention incite les plus petites entreprises à mettre en place ce type de commission ».  

 

Bientôt une nouvelle convention « santé au travail » dans les TP

Jacques Chanut prône en outre une approche pluridisciplinaire en matière de prévention, et le renouvellement de partenariats entre les différents acteurs. Ce que s’apprête à faire la FNTP. « La convention sur la santé au travail que nous avions signée en 2012 avec l’Etat, l’OPPBTP, la Cnams-TS et l’Inrs, arrive à son terme », expose Bruno Cavagné, son président. « Ce texte concernait neuf thèmes : certains ont bien marché, à l’image du « risque chantier », de la sécurité concernant les engins de chantiers. Mais d’autres thèmes, un peu moins, que nous allons remettre au goût du jour. » Dans le collimateur de la FNTP : les troubles musculo-squelettiques (TMS). La fédération souhaite aussi mobiliser davantage la maîtrise d’ouvrage, « premier acteur de la chaîne que nous sommes déjà parvenus à sensibiliser en matière de travail illégal ». Cette nouvelle convention doit être signée le 24 octobre prochain, sous l’égide de la ministre du Travail Muriel Pénicaud.

 

Focus

Les entreprises lauréates des Trophées de la prévention, par catégorie

 SECURITE ARTISAN TPE

 

SARL MONTAUBAN & FILS (16)

Entreprise de 1O collaborateurs, spécialisée dans la maçonnerie, la couverture, la charpente, la zinguerie, les façades et le terrassement.

Achat d’EPI, formation du personnel à l’utilisation et au montage sûr du matériel, désignation d’un chargé de sécurité, ¼ d’heure sécurité.

ATELIER LA FENETRIERE (94)

Entreprise de 8 collaborateurs spécialisée dans la menuiserie PVC et la commercialisation de modèle en bois et aluminium.

Etude ergonomique et acoustique dans l’atelier, acquisition de nouvelles machines, aménagement des postes de travail, formation, intervention d’un coach.

CONSTRUCTIONS BOIS FOURNIER (21)

Entreprise de 9 collaborateurs spécialisée en charpente, couverture, zinguerie et ossatures bois.

Formation du personnel et du gérant, achat de matériel d’aide à la manutention et d’EPI, mise à jour du Document Unique.

 

 MANAGEMENT, moins de 5O salariés

 

M.A.E.V.A TP (57)

Entreprise de 11 collaborateurs spécialisée dans les travaux de terrassement, de voierie, d’AEP et les travaux spécifiques GRT Gaz.

Audits de chantiers, bilan SSE, renouvellement du parc matériel, démarche d’obtention de la certification Mase.

PYRAMID SAS (42)

Entreprise de 42 collaborateurs spécialisée dans les travaux spéciaux.

Elaboration de différents livrets prévention, enquêtes AT, formation de trois chargés de prévention niveau 1 ainsi que des salariés aux principaux risques, formation du personnel encadrant et de la direction à l’accueil de nouveaux arrivants, certification MASE en cours.

ENTREPRISE BESSIERE (34)

Entreprise de 25 collaborateurs spécialisée dans l’installation, la réhabilitation, l’entretien et la réparation des réseaux d’eaux et les réseaux amiantés SS4.

Achat de matériels de sécurité, réaménagement bénévole de l’espace de travail par les collaborateurs, ¼ d’heure sécurité, accompagnement et formations régulières.

 

 MANAGEMENT, plus de 5O salariés

 

SNIE (77)

Entreprise de 42O collaborateurs spécialisée dans l’électricité.

Aménagement des espaces de travail et détente du siège social, intervention d’un coach sportif et d’un ostéopathe, signature de la charte bonne conduite, ¼ d’heure sécurité et ateliers, mise en place d’équipements spécifiques.

EIFFAGE GENIE CIVIL (59)

Entreprise de 2O6 collaborateurs spécialisée dans le génie civil.

Audit externe, mise en place d’un système de mesure de la performance chantier avec gratification, mise en place d’un pack de signalisations standardisées, ¼ d’heure sécurité et réunions d’information.

BOUYGUES BATIMENT GRAND OUEST (44)

Entreprise de 1 3O6 collaborateurs spécialisée dans le gros œuvre.

Création d’un plan d’action visant à prévenir les accidents, création d’un plan de manutention et de stockage, signalétique de prévention.

 

 

 

 

 MOBILISATION COLLECTIVE

 

EIFFAGE ROUTE MEDITERRANEE (13)

Entreprise de 1 65O collaborateurs spécialisée dans les travaux publics routiers.

Mise en œuvre de mesures pour diminuer l’exposition aux fumées de bitume des salariés en collaboration avec différents partenaires (CHSCT, la médecine du travail de l’ASTPBTP13, la société Marseillaise du tunnel Prado Carénage, CARSAT Sud Est…)

SPIECAPAG (92)

Entreprise de 125 collaborateurs spécialisée dans la construction de canalisations terrestres et équipements associés.

Réalisation de modules de formation e-learning destiné aux nouveaux arrivants qui viennent travailler sur un chantier de pipeline, en partenariat avec SPAC, MAX STREICHER, GRTGAZ ET l’OPPBTP.

COLAS CTPP (63)

Entreprise de 77 collaborateurs spécialisée dans les travaux publics routiers.

Mise en place de systèmes de cheminements piétons et de zones d’actions et de circulation des véhicules, production d’un mode opératoire pour la construction du mur en terre armée, permis de fouilles délivré, utilisation de matériels munis de dispositifs spécifiques de sécurité dans le cadre d’un chantier pour Constellium.

 

 COMPETENCE APPRENTI

 

BTP CFA MARLY (59)

Centre de formation d’apprentis du BTP de 35 collaborateurs.

Mise en place d’un outil de communication de type « théâtre d’entreprise » afin de sensibiliser les jeunes, maitres d’apprentissage et parents aux risques de consommation de cannabis et substances psychoactives.

BTP CFA MAINE-ET-LOIRE (49)

Centre d’apprentissage des métiers du bâtiment de 5O collaborateurs.

Réalisation d’une vidéo « Mannequin battle – le défi prévention » par un groupe d’apprentis peintres afin d’apprendre la bonne attitude à avoir face à une situation professionnelle.

CFA NOISY-LE-GRAND (93)

Centre de formation par l’apprentissage de 2O collaborateurs.

Réalisation de vidéos autour d’un geste professionnel, dans le cadre du concours Région Ile-de-France « Film ton job » depuis 2O15.

 

 INNOVATION TECHNIQUE

 

PHILIPPE LASSARAT (76)

Entreprise de 584 collaborateurs spécialisée dans la peinture industrielle.

Conception d’un robot contrôlé à distance pour décaper les peintures de surfaces intérieures des conduites forcées des installations hydroélectriques en toute sécurité.

SEMERU (91)

Entreprise de 251 collaborateurs spécialisée dans la conception, la réalisation et la maintenance de systèmes électroniques et informatiques.

Création d’un kit de protection collective pour les interventions d’assainissement.

EIFFAGE GENIE CIVIL IDF (93)

Entreprise de 15O collaborateurs spécialisée dans les travaux souterrains.

Création d’un outil assisté pour réaliser des percements de scellement en paroi moulée et ainsi rendre moins contraignante cette tâche répétitive.

 

 

 

 

 INNOVATION DIGITALE

 

ETANDEX (69)

Entreprise de 4OO collaborateurs spécialisée dans les travaux spéciaux (étanchéité, réparations, résines).

Création d’une application smartphone « Scenarii », associée à une plateforme informatique collaborative, pour gérer l’ensemble des informations liées aux risques de chantier.

EIFFAGE INFRASTRUCTURES GESTION ET DEVELOPPEMENT (78)

Entreprise de 23 OOO collaborateurs spécialisée dans les métiers de la route, du génie civil et du métal.

Développement d’une application mobile « Safety Force », permettant d’évaluer et de consulter en temps réel les performances sécurité d’un ou plusieurs sites, partager les bonnes pratiques et ainsi prévoir les accidents.

EGE VINCI (43)

Entreprise de 35 collaborateurs spécialisée dans les travaux électriques.

Photo de chantier prise en début d’opération afin de lister via l’application « Auditor » les points positifs et négatifs en matière de sécurité.

 

 INFORMATION

 

CHARPENTE CENOMANE (72)

Entreprise de 49 collaborateurs spécialisée dans la construction bois.

Mise en place d’une campagne d’affichage interne mettant en scène les jeunes enfants des salariés pour sensibiliser aux risques sur le chantier, à l’atelier, sur la route.

BOUYGUES CONSTRUCTION (78)

Entreprise générale de bâtiment de 53O collaborateurs.

Msie en place d’une campagne mondiale de communication en 17 langues accompagnée de 12OO évènements locaux.

ENTREPRISE MALET (31)

Entreprise de 992 collaborateurs spécialisée dans la construction routière.

Réalisation d’une campagne de communication interne sur les 12 consignes sécurité « incontournables » menée sur 12 jours, sous la forme d’affiches, de sms et de mails.

 

PRIX SPECIAL

BOUYGUES CONSTRUCTION

Pilotée directement par le Président-directeur général et déployée à tous les niveaux de l’entreprise, la santé et sécurité est une valeur partagée par tous les collaborateurs du groupe. C’est cet engagement exceptionnel, porté par exemple par la campagne mondiale de prévention : « Nous aimons la vie, Protégeons-la », déployée auprès de 1OO OOO collaborateurs en 17 langues qui est récompensé par ce prix.

 

LES COUPS DE CŒUR DU JURY

 

SARL BRUYELLE (28)

Entreprise de 4 collaborateurs spécialisée dans la couverture.

Formation annuelle des collaborateurs, actions régulières de sensibilisation, achat de matériel adapté à l’activité.

EVEREST ISOLATION (84)

Entreprise de 36 collaborateurs spécialisée dans l’isolation des combles.

Achat d’EPI, réunions trimestrielles et actions de sensibilisation, acquisition de machines portatives, formation gestes et postures, SST et utilisation d’extincteurs, formation à l’éco-conduite, diagnostic TMS réalisé par un ergonome.

CITINEA OUVRAGES FONCTIONNELS (69)

Entreprise de 576 collaborateurs spécialisée dans la construction de bâtiments.

Création d’un décoffreur longue portée Nanovib, pour éviter de recourir à un échafaudage ou à une plateforme roulante individuelle.

(1) Source : Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (Cnam-TS)

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X