Immobilier

52 M€ pour la rénovation du Théâtre de la Ville et du Châtelet

Mots clés : Etat et collectivités locales - Manifestations culturelles - Salles d'audition, de conférences, de réunion, spectacles ou à usages multiples

Bruno Julliard, premier adjoint à la Maire de Paris, en charge de la culture proposera au prochain Conseil de Paris d’investir 52M€ pour la modernisation des deux grands théâtres parisiens. Les travaux s’échelonneront de 2016 à 2019.

A partir de septembre 2016 et pendant un an et demi, les Parisiens seront privés de deux grands théâtres en même temps: le Théâtre de la Ville fermera entre septembre 2016 et l’été 2018, et son voisin le Châtelet entre janvier 2017 et l’été 2019.

Bruno Julliard, premier adjoint à la Maire de Paris, en charge de la culture, a en effet annoncé mardi 20 janvier l’intention de l’exécutif parisien de proposer au prochain Conseil de Paris d’investir 52M€ pour la modernisation des deux grands théâtres parisiens : 26,5M€ pour le Théâtre du Châtelet et 26M€ pour le Théâtre de la Ville.

Il s’agit de mettre les deux théâtres aux normes pour l’accessibilité du public (handicapé notamment) et les équipements techniques. Le Théâtre de la Ville bénéficiera par ailleurs d’une restructuration de ses espaces d’accueil et d’une réfection partielle de la salle de spectacle, pour un meilleur confort des spectateurs. Des travaux seront également réalisés pour améliorer les locaux du personnel. La salle et les espaces publics du Théâtre du Châtelet seront eux aussi rénovés.

Quid de la programmation pendant les travaux ?

Le Théâtre de la Ville pourra notamment utiliser sa seconde salle aux Abbesses à Montmartre, pour poursuivre sa programmation très diversifiée (théâtre, danse, musique du monde).

En revanche, aucune solution de remplacement ne semble possible pour le Théâtre du Châtelet, devenu sous la houlette de Jean-Luc Choplin le temple de la comédie musicale. D’autant que l’autre petite scène lyrique parisienne, l’Opéra comique, sera également fermée pour travaux à partir de l’été prochain pour 18 mois.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X