Etat et collectivités

4,54 milliards d’euros pour l’Ile-de-France en 2009

Le budget de la première région économique d’Europe est en hausse de 4,2 % pour faire face au ralentissement et « pallier le plan de relance Sarkozy » selon Jean-Paul Huchon, le président du conseil régional.

Jean-Paul Huchon (PS) a présenté, jeudi 11 décembre, un projet de budget en hausse de 4,2% pour 2009, atteignant 4,54 milliards d’euros, destiné à faire face au ralentissement économique.
Au cours d’un point de presse, le président du conseil régional d’Ile-de-France a souligné que si la région Ile-de-France, « première région économique d’Europe », « surréagit en général » aux aléas de la conjoncture, « la remontée du chômage depuis août ne l’a pas affectée au même degré que les autres régions ».
Il a insisté sur la « volonté contracyclique » qui a présidé à la construction du budget du conseil régional, qui prévoit une hausse de 4,8% des investissements (1,957 milliard d’euros).

« Insuffisances »
Cette hausse est censée pallier selon lui les « insuffisances » du plan de relance Sarkozy, dont l’impact sur le produit intérieur brut sera « compris entre 0,4 et 0,5 point », a-t-il dit, alors que les collectivités sont invitées à financer « la moitié » de l’effort.
« Mon message est simple: il faut courir plus vite que la crise », a déclaré M. Huchon, soulignant par exemple qu' »alors que le contrat de projet avec l’Etat prévoit un engagement de la région à hauteur de 490 millions d’euros, nous avons déjà engagé 645 millions en 2008 et prévoyons d’engager 720 millions en 2009″. Et tandis que le contrat de projet avec l’Etat a commencé en 2006, auront été engagés en 2009 dans le domaine du transport « 65% des crédits du contrat », a-t-il encore dit.

Dette maîtrisée
La fiscalité régionale n’est pas augmentée en 2009, alors que les dotations de l’Etat augmentent de 1% seulement, soit moins que l’inflation, a souligné la première adjointe chargée des finances, Marie-Pierre de la Gontrie. Cette faible hausse représente une perte de 24 millions pour la région. Le niveau de la dette est « maîtrisé », selon M. Huchon, avec une enveloppe d’emprunts de 757 millions d’euros en 2009, contre 710 cette année.
Le budget de l’Ile-de-France doit être examiné du 15 au 18 décembre prochains par le conseil régional.

Adrien Pouthier avec AFP

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X