Logement

3F rénovera 20 000 logements en cinq ans

Mots clés : Air - Bâtiment d’habitation individuel - Démarche environnementale - Logement social

Le bailleur social 3F a lancé un plan quinquennal visant à faire de lui « un acteur de la transition énergétique ». Cela passe notamment par la rénovation d’une partie de son parc pour réduire la consommation énergétique et les émissions de gaz à effet de serre 20 à 30%. Par ailleurs, l’organisme HLM veut faire sortir 20 000 logements de l’étiquette énergétique E, F ou G en cinq ans. Ces derniers sont principalement situés en Ile-de-France.

Sur ses 30 000 logements classés actuellement en étiquette E, F ou G, le bailleur social 3F veut en rénover 20 000, dont 14 000 en Ile-de-France, dans les cinq ans à venir, indique Yves Laffoucrière, directeur général de l’organisme HLM. « Nous pourrons même mener les opérations en trois ans, en fonction des montants des prêts haut de bilan que la Caisse des Dépôts pourrait nous accorder », précise-t-il. Ce programme de travaux de rénovation énergétique s’inscrit dans un projet d’entreprise plus global qui court de 2017 à 2022 et qui consiste à positionner l’entreprise sociale de l’habitat (ESH) comme un « acteur de la transition énergétique ».

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X