Transport et infrastructures

30% du périphérique parisien recouvert d’un revêtement anti-bruit d’ici 2016

Mots clés : Etat et collectivités locales

La maire de Paris, Anne Hidalgo, souhaite recouvrir 30% du périphérique parisien d’un revêtement anti-bruit d’ici 2016. Les premiers travaux viennent de débuter et se poursuivront tout l’été.

Près de 100 000 Parisiens vivent à proximité du périphérique. Autant de personnes pour qui la circulation sur ce boulevard, long de 35 km et emprunté par 1,1 million de véhicules chaque jour, peut être une véritable nuisance. Suite aux retours d’expériences positifs menés par Bruitparif, Anne Hidalgo, la maire de Paris, a décidé de recouvrir 30% du périphérique parisien d’un revêtement anti-bruit d’ici 2016, contre 13% actuellement. Les mesures réalisées par l’observatoire du bruit en Ile-de-France ont montré une diminution des nuisances sonores de sept décibels, soit l’équivalent ressenti d’une division par cinq du trafic routier, selon la Mairie de Paris.

 

Les zones les plus habitées ciblées en priorité

 

D’ici 2016, un tiers du périphérique – correspondant aux zones les plus habitées de la capitale et de sa banlieue – bénéficiera ainsi d’un enrobé phonique. Dès 2015, les tronçons aménagés seront les suivants : de la Porte d’Ivry à la Porte de Choisy, les abords de la Porte de Gentilly, de la porte de Chatillon à la Porte de Vanves, de la Porte de Clignancourt à la Porte de Montmartre, de la porte de Saint-Ouen au stade Max Rousie, et de la Porte des Lilas à la Porte du Pré-Saint-Gervais. Les zones aménagées en 2016 correspondent aux tronçons de la Porte de Saint-Mandé à la Porte Dorée et de la Porte de Briançon à la Porte de la Plaine.

Ces actions s’inscrivent dans le Plan de prévention du bruit dans l’environnement (PPBE), qui sera soumis à l’automne prochain au Conseil de Paris. Par ailleurs, la Mairie de Paris tient à rappeler que, depuis janvier 2014, la réduction de la vitesse maximum autorisée sur le boulevard périphérique de 80 à 70 km/h a également contribué à diminuer le bruit lié à la circulation routière.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X