Paysage

27 ans de Paysage Actualités au crible de l’écologie

Mots clés : Aménagement paysager - Démarche environnementale - Matériel - Equipement de chantier

Un avant et un après-Grenelle structurent l’histoire de Paysage Actualités. Dans sa livraison de juillet, la revue scientifique en ligne « Projets de Paysage » en apporte la démonstration. Brice Dacheux-Auzière, paysagiste, et Yves-Petit-Berghem, bio-géographe, signent l’article intitulé : « Quelle écologisation de la pratique des paysagistes concepteurs ? Retour sur 27 ans de chroniques dans la revue Paysage Actualités ».

« Les articles couvrant la période entre 1988 et 2008 ne comportent que 31 occurrences du terme biodiversité, alors que l’intégralité des numéros de 2008 en comptabilise déjà 21 ». La démonstration de Brice-Daheux-Azière et Yves-Petit-Berghem tient dans cet extrait de leur article publié dans le numéro 16 de la revue scientifique « Projets de paysage ». Le paysagiste doctorant et le bio-géographe du laboratoire de recherche en projet de paysage (Larep) ont scanné 276 numéros du mensuel Paysage Actualités (groupe Infopro Digital), publiés entre janvier 1988 et novembre décembre 2015.

 

Lexicométrie chronologique

 

Ils se sont appuyés sur la méthode développée en 2016 par Jean-Noël Consales (Projets de paysage N°13) : facilitée par le logiciel Tropes, l’étude statistique de la chronologie de l’usage de mots de référence révèle des tendances de long terme et des césures. Le graphique publié en page 5 de l’article de Projets de Paysage représente ces deux phénomènes : une croissance continue de l’occurrence du mot biodiversité, sur 27 ans, et un franchissement de cap qui coïncide avec le Grenelle de l’Environnement.

 

Arbres précurseurs

 

La lecture attentive de Paysage Actualités conduit les auteurs à déceler les bourgeonnements qui ont préparé l’éclosion de 2008. Rattachant leur article au thème du numéro 16 de Projets de Paysage, centré sur l’arbre, Brice-Daheux-Azière et Yves-Petit-Berghem trouvent ces premières promesses dès 1988, dans le traitement éditorial des espaces de nature de la ville nouvelle d’Evry : le rédacteur en chef Eric Burie, accompagné par le paysagiste Yves Thomas, met en évidence l’intérêt des techniques forestières dans la constitution progessive d’un milieu où les sous-bois alternent avec les clairières.

Avant même la ville nouvelle d’Evry, le parc du Sausset, en Seine-Saint-Denis, avait offert, à partir de 1980, un autre exemple de création de forêt pseudo-naturelle : les paysagistes Claire et Michel Corajoud, épaulés par l’ingénieur horticole Jean-Claude Guinodeau, ont cherché à créer de toute pièce un milieu propice à l’interaction entre les espèces. 20 ans plus tard, Grande Synthe (Nord) et le Parc André Citroën de Paris avaient eux aussi semé les graines de l’écologisation tracée par les deux chercheurs, dans les métiers de paysagiste concepteur et de gestionnaires d’espaces verts urbains.

 

Prochains chapitres

 

Dans leur quête de repères pour sonder la refondation de métiers en quête de synthèse entre nature et culture, Brice-Daheux-Azière et Yves-Petit-Berghem ne comptent pas en rester là : « Une recherche similaire est en cours sur les revues Espaces verts et Paysage et aménagement. Ce travail complétera les manques en analysant des aménagements de la période des années 1970 et du début des années 1980 », annoncent les deux auteurs.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • - Le
    La mairie de Paris a également innové en 1996 avec l’ouverture du Jardin Naturel (XXème) porté par le service Paris Nature qui est resté un lieu original;
    Signaler un abus
  • Commenter cet article
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X