Aménagement

« 200.000 logements indignes de notre République »

Le ministre délégué à la Ville, Jean-Louis Borloo, estime que « plus de 200000 logements sont indignes de notre République » dans une interview publiée par notre confrère le Journal du dimanche (JDD).
« Les conditions de vie dans certains des habitats sont un scandale: les barres et certaines copropriétés sont en très mauvais état. Plus de 200000 logements sont indignes de notre République », explique M. Borloo au JDD.

« Le traitement des conséquences a été enclenché dans une première vague par (le ministre de l’Intérieur, Nicolas) Sarkozy. Dans une deuxième phase, il faudra traiter les causes. Ce sera Borloo en contrepoint de Sarko », poursuit le ministre délégué.
M. Borloo, qui se fixe comme objectif de « réparer en cinq ans la folie des années cinquante et reconstruire pour les cinquante ans à venir », indique qu’un plan pour 155 quartiers en difficulté doit voir le jour à l’automne.

Fin mai, le ministre délégué à la Ville avait fait de l’habitat l’un de ses trois objectifs prioritaires avec la réduction des écarts socio-économiques et une meilleure participation des associations, adultes-relais et parents. Jean-Louis Borloo avait à ce titre indiqué qu’il comptait accélérer les démolitions de barres et tours dans les quartiers sensibles en simplifiant les procédures.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X