Aménagement

20 millions d’euros pour rénover les cités minières

L’Etat s’est engagé à verser 20 millions d’euros de crédits immédiats ainsi que 80 millions supplémentaires dans les cinq ou six années à venir pour la rénovation des cités minières du Nord-Pas-de-Calais, a-t-on appris mardi auprès de la Région.

Contrairement à ce que prévoyait le contrat de plan 2000-2006, ces crédits, dits Girzom, dont le montant initial avait été fixé à 160 millions d’euros, n’avaient pas été versés jusqu’à présent.

Près de 1.200 personnes, élus du bassin minier du Nord-Pas-de-Calais, habitants, syndicalistes et chefs d’entreprises, avaient manifesté le 16 septembre devant le ministère des Finances à Paris en signe de protestation.
Attribués par l’Etat aux communes concernées depuis 1974, ces crédits sont destinés à réhabiliter la voirie des cités afin de procéder à la rénovation, urgente, des logements miniers, toujours occupés, dont beaucoup ne répondent plus aux normes actuelles.
Selon Yves Coquelle, sénateur (PCF) du Pas-de-Calais, il reste entre 8.000 et 9.000 logements sans aucun confort à réhabiliter.
Les mairies, les deux départements et la région participent déjà aux travaux sur leurs propres deniers.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X