Projets

20 équipes pour « réinventer la Seine »

Mots clés : Etat et collectivités locales - Gares, aéroports - Transport maritime

La Ville de Paris, les agglomérations de Rouen et du Havre, Haropa – Port de Paris Seine Normandie, ont présenté, le 19 juillet, les résultats de l’appel à projets « Réinventer la Seine » à l’issue duquel 20 lauréats ont été désignés. Ci-dessous, une sélection de huit projets qui reflètent la diversité des propositions retenues en termes de sites et de programmation.

C’est l’aboutissement d’une démarche collective initiée en février 2016. Lancé par la maire de Paris, Anne Hidalgo et ses homologues de Rouen et du Havre, l’appel à projets «Réinventer la Seine», destiné à favoriser l’essor de l’attractivité de la vallée de la Seine via la revitalisation de 35 sites emblématiques, a livré ses résultats.

Vingt équipes lauréates pluridisciplinaires et leurs projets – des projets d’intérêt général financés par des fonds privés, innovants dans leurs usages et réalisables à court terme – ont été retenus parmi 72 projets innovants étudiés par des jurys d’experts associés et d’élus.

Quatre dénominateurs communs ont sous-tendu l’appel à projets: l’innovation dans le rapport à l’eau, la mixité des usages «pour éviter la spécialisation et le cloisonnement excessif des fonctions en bord de Seine», l’ouverture au public «pour faciliter l’intensification du rapport à l’eau» et l’excellence environnementale et sociale. Pour être retenues, les offres des équipes devaient également proposer «un montage juridico-financier réaliste et crédible garantissant l’autofinancement des projets».

Dans les prochaines semaines et les prochains mois, les équipes lauréates seront amenées à confirmer leur offre, pour établir les actes nécessaires à la mise à disposition du foncier (selon les sites, convention d’occupation temporaire, cession, etc.) et franchir les étapes successives menant à la réalisation effective de leur projet.

 

Les projets retenus:

 

Paris

Manufacture-sur-Seine (site de l’ancienne usine des eaux à Ivry-sur-Seine). Porteur du projet: Quartus (opérateur). Concepteurs: Amateur Architecture Studio – Wang Shu & Lu Wenyu, Joly&Loiret, Lipsky+Rollet, Topager.

Le Cabaret Electro (culée droite du pont Alexandre-III, 75008 Paris). Porteur du projet: Groupe Noctis. Concepteurs: Franklin Azzi Architecture.

La Barge – L’artisanat entre en Seine (Ecurie de La Briche, 93200 Saint-Denis). Porteur du projet: La Brasserie Barge SAS. Concepteurs: Lemerou Architecture.

Manufacture de l’Ourcq (Halle du Rouvray, 75019 Paris). Porteur du projet: CPA-CPS. Concepteurs: KOZ Architectes, Agnès Sourisseau (paysagiste).

En Seine ! (parking du pont de Grenelle, 75016 Paris). Porteur du projet: Sogaris. Concepteurs: Philippe Roux Architecte (architecte coordonnateur) – Syvil (architecte station multi-énergies et socle de logistique urbaine fluviale, y compris l’espace public et les quais) – Hardel et Le Bihan Architectes (architecte pôle enseignement) – Noir Vif (designer équipements spéciaux).

L’Atelier de l’Arsenal (Quai de la Rapée / Place Mazas, 75012 Paris). Porteur du projet: REI Développement Immobilier. Concepteurs: laisné roussel (architecte) – SO-IL (architecte) – Atelier Georges (paysagiste).

ALT-Urbaine (Port d’Alfortville, 94140 Alfotville). Porteur du projet: Agence 360 (management de projets urbains complexes, économie circulaire, concertation, agriculture urbaine). Concepteurs: Fritsch-Durisotti (designer), A.26 – Architectures (Architecte et bureau d’études), Collectif Gang (architectes).

L’Arche (Port Javel-Bas, 75015 Paris). Porteur du projet: Why Not Productions. Concepteurs: Seine Design (architecte: maître d’œuvre) – Zoom (Ecologue-paysagiste: conception, étude et exécution).

Moulin Seine (Port des Invalides, 75007 Paris). Porteur du projet: Citysurfing (expert du tourisme fluvial et portuaire, armateur urbain, Investisseur). Concepteurs: Seine Design (architecte: maître d’œuvre) – Zoom (Ecologue-paysagiste: conception, étude et exécution).

Plate-forme fluviale multimodale (Port d’Ivry-sur-Seine, Quai Auguste-Deshaies, 94200 Ivry-sur-Seine). Paprec Ile de France – Paprec IDF (Groupe Paprec – récupération et recyclage de déchets). Concepteurs: Architectures du Système Ville – Syvil (architecture et urbanisme).

Fluctuart (Port du Gros-Caillou, 75007 Paris). Porteur du projet: SC Géraud Boursin (pour la SAS Fluctuart). Concepteurs: Seine Design.

Escales croisées (bâtiments K de l’ancien tribunal, mille-club et garage départemental, Parc de la Bergère, chemin latéral, cité administrative, 93000 Bobigny). Porteur du projet: Quartus. Concepteurs: Agence Nicolas Michelin (ANMA, architecte) – Agences EMF et Bianchimajer (maîtrise d’œuvre paysagère).

Port de Tolbiac, 75013 Paris: les deux projets Barges & berges sur Seine, porté par Barges & Berges SAS et LUD/EAU, porté par Quartus sont finalistes et appelés à remettre une nouvelle offre.

 

Sites du pôle métropolitain Rouen-Seine-Eure

Le Chai à vin réinventé (Esplanade Saint-Gervais, 76100 Rouen). Porteur du projet: Eiffage Construction Haute-Normandie. Concepteurs: Christophe Bidaud & Associes – CBA (architecte) – Espace Libre (paysagiste).

La Vie Seine (un projet pour deux sites: Passe Marinière et Lac du Mesnil, rue des Sablons, 27740 Poses). Porteur du projet: Atelier Zou SAS d’architecture et d’urbanisme – Groupement Oppidumsis (coordination de l’équipe projet/conception urbaine et architecturale/concertation et communication); Mayot & Toussaint Paysagistes – Groupement Oppidumsis (architecte – paysagiste).

 

Le Havre

Les Quais en Seine (Presqu’île Frissard, Terrain Frissard Sud-Ouest, Quai des Antilles, 76600 Le Havre). Porteur du projet: Financière Pichet. Concepteurs: Explorations Architecture (Architecte); SARL Volga Paysage (Paysagiste).

– pour Hébergement sur l’eau, Bassins historiques Barre, Vauban, Eure et Vatine, 76600 Le Havre, deux projets lauréats: Rêver. Porteur du projet: Les Apaches. Concepteurs: Faar Architecture – Cawa Architecture – Rodolphe de Warenghien – Alto Ingénierie et Barges & Berges sur Seine. Porteur du projet: Barges & Berges SAS. Concepteurs: BRS Architectes Ingénieurs (architecte-urbaniste mandataire), Nicolas Lombardi Architecture, Youri Guedj, Marine Design. Investisseurs/promoteurs: Barges&Berges (promoteur, investisseur), Theop (AMO-conseil, co-promoteur), CDC (co-investisseur).

Hangar Zéro (Quai de la Saône, 76600 Le Havre). Porteur du projet: Association LH-Ø. Concepteurs: Frédéric Denise (architecte, futur occupant des lieux: Diag, conception architecturale, porteur du chantier Permac: plate-forme d’échange et réemploi de matériaux de construction) – Pierre Bouysset (architecte).

Le quai des jumeaux (abords du canal menant du Havre à Tancarville, rue des Chargeurs-Réunis, 76600 Le Havre). Porteur du projet: Tetra Architects BVBA. Concepteurs: Tetra Architects BVBA.

 

Le Pavillon de l’Arsenal présente, du 21juillet jusqu’au 3 septembre 2017, l’ensemble de l’opération, les projets lauréats et toutes les propositions des équipes sur les sites franciliens de cette première édition de «Réinventer la Seine»… Pavillon de l’Arsenal – 21, boulevard Morland Paris IVe

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • - Le
    L’on raconte n’importe quoi, surtout à propos du réchauffement climatique ! La Seine est une rivière canalisée, dont le niveau des différents biefs, commandé par des barrages mobiles, est totalement artificiel. Elle ne retrouve son état naturel qu’en période de crue où à l’aval du barrage d’Amfrevlille-Poses où elle reste sous l’influence des marées.
    Signaler un abus
  • - Le

    Réinventer la Seine

    L’on dit que les changements climatiques auront pour conséquence une élèvation du niveau des océans y compris des fleuves. Les projets proposés dont le thème est l’aménagement des berges ne semblent guère en tenir compte Est-il raisonnable d’investir des sommes considérables dans leurs réalisations si ces zônes deviendront à moyen terme des zônes totalement inondables ?
    Signaler un abus
  • Commenter cet article
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X