Entreprises de BTP

15.000 à 20.000 emplois pourraient disparaître en 2009 dans le bâtiment selon la Capeb

Si l’activité continue à baisser et si les difficultés de trésorerie des entreprises artisanales persistaient, entre 15.000 à 20.000 emplois pourraient disparaître dans le secteur du bâtiment en 2009 estime la Capeb dans un communiqué.

87% des entreprises interrogées ont constaté une nouvelle baisse de leur activité au cours des trois derniers mois. Les deux tiers d’entre elles déplorent une absence de demande de nouveaux devis, tandis que 12% enregistrent des annulations de chantiers programmés, note la Capeb.
Les carnets de commandes des artisans ont été ramenés à 5 mois en novembre contre 6 mois en septembre et « cette érosion risque de s’accélérer car 25% des entreprises interrogées ne disposent que de 1 à 2 mois de commandes seulement », s’alarme la confédération.
Par ailleurs, les difficultés de trésorerie au troisième trimestre par les entreprises artisanales du bâtiment redeviennent « identiques à celle du 1er trimestre 2003, soit le niveau le plus critique depuis 7 ans ».
Ainsi, souligne la Capeb, sur les 14% d’entreprises ayant eu besoin d’un prêt bancaire dans les trois derniers mois, une sur cinq ne l’a pas obtenu, et parmi celles qui l’ont obtenu, un quart déclare avoir rencontré plus de difficultés que d’habitude.
Du fait de cette situation, « 15.000 à 20.000 emplois pourraient disparaître sur l’année 2009 si cette tendance perdure, que ce soit sous forme de CDD non renouvelés, de départs en retraite non remplacés ou de licenciements », juge la Capeb.
Ainsi, 13% des entreprises interrogées envisagent de licencier ou de ne pas renouveler les contrats d’un ou de plusieurs salariés dans les six prochains mois, est-il indiqué.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X