Qualité/Sécurité

14e édition des Décibels d’Or : les lauréats

Chantal Jouanno, secrétaire d’Etat chargée de l’Écologie, et Eric Diard, député des Bouches-du-Rhône, président du Conseil national du bruit, ont remis les trophées de la 14e édition du concours national « Le décibel d’Or » à Paris le 21 septembre 2009 dans les Salons de l’Hôtel de Lassay, en présence de Bernard Accoyer, président de l’Assemblée Nationale.

Ce concours, créé en 1991 par le Conseil national du bruit (CNB), récompense chaque année les initiatives les plus remarquables en matière d’amélioration de l’environnement sonore. Il s’adresse aux industriels, élus, enseignants, concepteurs, représentants d’associations français et européens. Cette année, le jury, présidé par Eric Diard, avait retenu 13 candidats dans 4 catégories. Voici les lauréats :

 

Catégorie « Ville ou transports »

Cette catégorie concerne les actions des collectivités territoriales ainsi que les initiatives de réduction du bruit dû aux transports.

Le jury a récompensé la Communauté d’agglomération du Pays d’Aix (13) pour les outils d’information sur le bruit : « cartesbruit.agglo-paysdaix.fr » destiné aux habitants, et « geo@ix » pour les acteurs locaux qui serviront de base à la mise en place d’un « Observatoire du bruit ».

Les autres nommés : Ville de Lorient (56) pour la gestion des ambiances sonores du Festival Interceltique et les actions de sensibilisation associées ; Ville des Allues (73) pour la gestion des nuisances sonores nocturnes et la mise en place du système « Agir de concert ».

Catégorie « Prévention et sensibilisation »

Le jury a voulu avec cette catégorie, mettre à l’honneur les actions des associations, des établissementsscolaires ou des entreprises dans le domaine de l’information. Le prix récompensedonc Rueil-Malmaison et la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris Hauts-de-Seine pour leur guide « Comment lutter contre le bruit ? » destiné à aider les commerçants et les artisans à prévenir ou à corriger les nuisances sonores liées à leur activité.

Les autres nommés : Bouygues Construction (Habitat social) pour la démarche de prévision et de réduction des émissions sonores des chantiers de logements; Centre de découverte de Son Association « 3,4,5 » pour le circuit touristique d’écoute campanaire qui permet de découvrir les aspects sonores les plus pertinents de chaque ensemble de cloches de la communauté de communes du Centre Trégor (22).

Catégorie « Produits et nouvelles technologies »

Une catégorie qui récompense les produits et matériels élaborés par les industriels dans un souci d’amélioration de leurs caractéristiques acoustiques ainsi que les méthodes et logiciels conçus par les bureaux d’études dans le domaine de l’environnement sonore.C’est la Société Tecumseh Europe qui l’emporte pour sa nouvelle gamme de groupes de condensation à air « Silensys » destinés à la réfrigération commerciale et apportant un gain de 7 à 12 dB par rapport à un groupe classique.

Les autres nommés : société COLAS pour le revêtement routier silencieux de dernière génération « Nanosoft » permettant un gain de 9 décibels par rapport à un revêtement bitumineux classique ; SITA France pour l’offre de collecte des déchets ménagers silencieuse « Silenci’OM » comprenant l’utilisation d’une benne insonorisée, une formation et un équipement spécifiques de l’équipage de collecte, la mise à disposition de bacs insonorisés.

Catégorie « Matériaux acoustiques »

Cette catégorie vise à valorise les matériaux isolants, absorbants et anti-vibratiles. Le jury a attribué son prixà la société Acousystem pour son dispositif à base de caoutchouc recyclé : la « Jaquette » qui permet la pose de voies ferrées noyées sans fixation et en appuis continus et qui limite les vibrations jusqu’à 15 dB(V).

Les autres nommés : BASWA acoustic pour le Baswaphon, système de correction acoustique sans joints apparents associant un enduit minéral microporeux à une laine de verre ; Saint-Gobain Ecophon pour le panneau absorbant acoustique flottant « Ecophon Master Solo S » particulièrement adapté aux projets de réhabilitation et de rénovation ; VELUX France pour la fenêtre de toit « Velux Tout Confort » qui intègre un système anti-bruit de pluie permettant de gagner 7 décibels.

Pour Chantal Jouanno, « la qualité de l’environnement sonore figure parmi les premières préoccupations des Français, notamment ceux habitant en milieu urbain. Le Grenelle Environnement s’est donc tout naturellement emparé de cette question et a débouché sur des décisions concrêtes : inventaire des points noirs du bruit, revalorisation de la taxe sur les nuisances sonores aéroportuaires, mise en place d’observatoires du bruit dans les grandes agglomérations… Etat, collectivités, industriels, tous sont mobilisés pour réduire les pollutions liées au bruit qui constituent un enjeu à la fois sanitaire, environnemental et social majeur ».

Focus

Le Jury des Décibels d'Or

Président du jury :
Eric Diard, député des Bouches-du-Rhône, président du Conseil National du Bruit

Dominique Bidou, président du CIDB,

Pascal Boureau, adjoint au maire de Blagnac,

Pierre Canetto, Institut National de Recherche et de Sécurité

Patrick Cellard, Laboratoire National d’Essais

Jean-Baptiste Chéné, Centre Scientifique et Technique du Bâtiment

Claudine Colombel, France Nature Environnement

Jacques Franck Degioanni, Le Moniteur des travaux publics

Véronique Fouquat, Ministère de l’éducation nationale

René Gamba, Bureau d’études Gamba et Ass.

Aline Gaulupeau, Bureau d’études Peutz et Ass.

Catherine Lamouroux Kuhn, Laboratoire régional des ponts et Chaussées de Strasbourg

Philippe Ritter, médecin directeur, Ville de Lyon

Gilles Souet, DDASS de l’Indre

Pascal Valentin, chef de la Mission bruit, MEEDDM

Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X