Logement

10 000e logement produit par le bailleur social Patrimoine SA Languedocienne

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Conservation du patrimoine - Etat et collectivités locales

A l’occasion de la livraison de son 10 000e logement, l’ESH Patrimoine SA Languedocienne a fait le bilan de son activité, le 16 juin à Toulouse. Principal bailleur social de l’agglomération toulousaine, la filiale du Groupe Midi Habitat, a réalisé en 2014 un chiffre d’affaires de 62 millions d’euros. La même année, elle a investi 113 millions d’euros, dont 27 millions d’euros consacrés à la rénovation de son patrimoine.

Bailleur social majeur de l’agglomération toulousaine, l’entreprise sociale de l’habitat (ESH) Patrimoine SA Languedocienne a fêté, ce mardi 16 juin, son 10 000e logement. Cet événement a été l’occasion pour le président de l’ESH Jean-Pierre Deymier et son directeur général Pascal Barbottin de faire le point, lors d’une conférence de presse le même jour au Musée des Abattoirs à Toulouse, sur une activité en progression.

 

744 logements en chantier

 

En 2014, l’ESH a livré 583 logements (contre 509 en 2013), dont 161 en acquisition et 422 en neuf. En parallèle, elle a mis en chantier 744 logements, soit une augmentation de 23% par rapport à 2013. Sur ce total, 667 sont destinés à la location. Les 77 restants seront vendus dans le cadre du «prêt social location-accession» (PSLA).

Cette activité a généré en 2014 un chiffre d’affaires de 62 millions d’euros et représente un investissement de 113 millions, en hausse de 25% par rapport en 2013. Sur ce montant, l’ESH a consacré 27 millions d’euros à la rénovation et à l’entretien de son patrimoine.

En 2015, elle prévoit de livrer 650 logements en privilégiant, conformément à sa stratégie, les petits collectifs. Elle compte aussi poursuivre la politique de vente d’environ 50 logements anciens par an «dans une logique de parcours résidentiel mais aussi pour obtenir des ressources supplémentaires. Cela doit progresser mais de façon raisonnable», a insisté le directeur général de l’ESH.

 

56 communes

 

«Nous avons 15 000 lots en gestion, en comptant les locaux commerciaux, et logeons 30 000 personnes dans 52 communes en Midi-Pyrénées. Nous réalisons les deux tiers de notre activité sur l’agglomération toulousaine. Le reste de notre activité vise à répondre à la demande dans les territoires tirés par l’attractivité économique de Toulouse: sur les axes Toulouse-Albi ou bien Toulouse-Carcassone», a poursuivi le directeur général qui a confié «s’interroger sur son positionnement dans la future grande région, mais sans doute en partenariat avec d’autres».

De son côté, Jean-Pierre Deymier, président de Patrimoine en a profité pour annoncer la remise, le 4 juin à Paris, par la fédération des ESH du premier trophée RSE dans la catégorie «Relations, conditions de travail et droits de l’homme». « Ce trophée vient récompenser les efforts engagés depuis plusieurs années dans la mise en œuvre de bonnes pratiques relatives à la professionnalisation du personnel dans le cadre d’une démarche d’amélioration de service», a-t-il déclaré. Dans cette logique de performance, l’ESH prépare sa labellisation ISO 26001.

 

Diversification

 

L’avenir passe par la diversification des produits pour répondre à toutes les problématiques. L’ESH livre ainsi en juin dans le quartier Tucard à Saint-Orens-de-Gameville sa troisième résidence intergénérationnelle dite «Passerelle» réunissant seniors et familles. Dans le quartier prioritaire de La Reynerie à Toulouse, elle a obtenu le soutien financier de la Caisse des dépôts et de consignations, de l’Agence nationale de la rénovation urbaine et de l’Union sociale de l’habitat pour créer un «centre d’affaires de quartier» dans une résidence existante. Dans la même résidence, elle porte le projet d’une maison pluridisciplinaire. Chacune de ces deux opérations mobilisera un investissement de 2 millions d’euros.

 

Administration de biens

 

L’ESH évolue depuis un an au sein du Groupe Midi Habitat qui recouvre différentes structures. Patrimoine SA et sa filiale, la Toulousaine d’Habitation, font du logement social et de l’accession sociale à la propriété. Procivis est spécialisée dans la promotion immobilière avec l’accession maîtrisée et libre. Terres de vie s’occupe d’aménagement. Pour proposer l’ensemble des métiers de l’immobilier, le groupe Midi Habitat souhaite développer la transaction et l’administration de biens. Cette nouvelle compétence viendrait conforter l’activité de syndic créée en 2012 avec la gestion aujourd’hui de 1 200 lots en copropriété.

 

Chiffres-clés

– plus de 15 000 lots, dont 10 000 logements familiaux, en gestion;

– au 1er janvier 2015, Patrimoine SA Languedocienne comptait 1 158 chambres et foyers (résidences universitaires ou sociales, foyers ou Ehpad). A cela s’ajoutent 4 172 parkings et locaux professionnels ou commerciaux;

130 salariés;

34 000 heures d’insertion sociale produites en 2014.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X