Grand Paris

1,76 Md € de dépenses pour la Société du Grand Paris en 2017

Mots clés : Travaux publics

Ce budget reflète la puissante montée en charge du projet et la portée réelle des travaux de génie civil. Un peu plus d’1 milliard d’euros sera ainsi consacré à l’investissement dont 456 M€ pour les travaux préparatoires et de génie civil des infrastructures.

En 2017, la Société du Grand Paris prévoit 1,758 Md € de dépenses, dont 194 M € en fonctionnement, 1 056 M € en investissement et 508 M€ en intervention, c’est-à- dire en contributions directe à des projets réalisés par d’autres maîtres d’ouvrage.

En investissement (1 056 M€), les dépenses se répartissent principalement entre 456 M€ pour les travaux préparatoires et de génie civil des infrastructures, 194 M€ pour les études de maîtrise d’œuvre et d’assistance à maîtrise d’ouvrage des infrastructures sur les tronçons en cours de conception, 185 M€ pour la maîtrise foncière et 89 M€ pour les conventions concessionnaires. L’enveloppe intervention (508 M€) regroupe en majorité les contributions de la SGP au financement des prolongements de la ligne 14 entre Saint-Lazare et Mairie de Saint-Ouen, du RER E à l’ouest, de la ligne 11, et de la modernisation des RER. Rayon ressources, les prévisions s’élèvent à 1 305 M€ issus pour l’essentiel, d’une part, des ressources fiscales affectées : 66 M€ au titre de l’imposition forfaitaire sur les entreprises de réseau, 385 M€ au titre de la taxe annuelle sur les locaux à usage de bureaux, les locaux commerciaux, les locaux de stockage et les surfaces de stationnement (TSBCS) et 117 M€ au titre de la taxe spéciale d’équipement et, d’autre part, pour la première fois en 2017 d’un emprunt à hauteur de 699 M€, les ressources de l’établissement complétées du fonds de roulement actuel ne suffisant pas en effet à financer les dépenses globales prévisionnelles 2017.

Focus

Le conseil de surveillance a également validé plusieurs opérations visant à poursuivre les travaux du Grand Paris Express, notamment :

    – l’autorisation d’acquérir le foncier permettant la réalisation du centre d’exploitation du Grand Paris Express à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) ;

    – le nouveau dossier d’investissement de la ligne 14 Sud (à hauteur de 187 millions d’euros) et le financement du nouveau système d’exploitation de la ligne ;

    – le « financement des études d’avant-projet de l’interconnexion du RER E avec la ligne 15 à la gare Bry-Villiers-Champigny (Val-de-Marne), pour un montant de 13,55 millions d’euros, dont 30 % de participation de la Société du Grand Paris ».

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X