L’habitat passif

Très faible consommation, excellente isolation, chauffage par apports solaires et gains internes, l’habitat passif se positionne comme une référence. Plus exigeant que la RT 2012, il pourrait même devenir le standard du bâtiment à énergie positive (Bepos). Créé en Allemagne il y 25 ans, il commence peu à peu à séduire les professionnels du monde entier, d’Europe jusqu’aux climats intenses du Qatar et du Mexique. Sur les 30 000 bâtiments passifs construits ou rénovés, 2000 ont vu le jour en France depuis  2007.
Les 25 et 26 novembre, au Parc Floral de Paris (Bois de Vincennes), les professionnels de l’habitat passif viendront  débattre de son avenir et présenteront les projets les plus novateurs au congrès et au salon Passi’Bat. Le 27 novembre, sept circuits  de visites de constructions passives sont organisés dans toute la France.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X