Actualité

Les Français sont favorables aux énergies renouvelables

Isabelle Duffaure-Gallais | 30/01/2013 | 18:36 | Eau & énergie

Agrandir la photo ©Ifop
Résultats du baromètre Ifop : «Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ? »

Le baromètre Ifop/Qualit’EnR 2013 confirme l’intérêt des Français pour les EnR. Ils seraient 40 % à avoir déjà équipé leur logement principal en énergie renouvelable mais ils jugent insuffisant l’effort des pouvoirs publics pour promouvoir cette filière.

Pour la troisième année consécutive, l’association Qualit’EnR, chargée de la qualification des entreprises d’installation de systèmes d’énergie renouvelable, a confié à l’institut de sondage Ifop une étude sur les Français et les énergies renouvelables.

 

Une filière pas assez aidée par les pouvoirs publics

 

Leur jugement sur les EnR est très favorable : respect de l’environnement, confort, économie sont des qualités reconnues par une large majorité des personnes interrogées. 96 % d’entre elles estiment qu’il faut encourager en France les énergies renouvelables pour la production de chaleur et d’électricité, devant le gaz naturel (80 %), le nucléaire( 54 %), le charbon (43 %), le gaz de schiste (35 %) et le fioul (32 %). Mais l’action des pouvoirs publics pour promouvoir les EnR est jugée insuffisante par 67 % des personnes interrogées.

 

Inserts et poêles à bois : les plus installés

 

Quant à leur propre implication, 40 % des personnes interrogées affirment que leur résidence principale est équipée en énergie renouvelable, soit 5 % de plus qu’en janvier 2012. Le taux d’équipement atteint même 60 % pour les propriétaires de maisons individuelles. « Le critère géographique est aussi très discriminant puisque 63 % des habitants de communes rurales interrogés disent être équipés en EnR contre 14 % de Parisiens », note Frédéric Micheau, directeur des études du département d’opinion publique à l’Ifop.

Les inserts, favoris des personnes âgées et des communes rurales, et les poêles à bois arrivent en tête avec respectivement 19 % (+3 % en un an) et  14 % (+3 %), suivis par les pompes à chaleur (11 %), les panneaux photovoltaïques (6 %), les chauffe-eau solaires (5 %), les systèmes solaires combinés chauffage/eau chaude (4 %) et les chaudières bois (4 %).

 

Le solaire en tête des intentions de s’équiper

 

37 % des Français interrogés manifestent par ailleurs l’intention de s’équiper de nouvelles installations d’EnR, soit 6 % de plus qu’en 2012 et 12 % de plus qu’en 2011. C’est le chauffe-eau solaire qui suscite le plus d’intérêt (17 %, soit +4 % depuis un an), suivi du système solaire combiné (16 %), des panneaux photovoltaïques (15 %) et du poêle à bois (14 %).

 

Confiance dans les EnR et dans les installateurs

 

Le taux de confiance dans les différents types d’énergies renouvelables évoqués plus haut varie de 82 % à 85 %, sauf pour les panneaux photovoltaïques qui n’atteignent « que »73 %.

Enfin, à la satisfaction d’André Joffre, président de Qualit’EnR, les Français font confiance aux installateurs d’équipements énergétiques à 61 %, plaçant le label de qualité ou la qualification en tête des critères de confiance (79 %).

L’ensemble des résultats du sondage ici

FOCUS

Méthodologie du sondage

Echantillon de 1008 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Représentativité assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération.

Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne, du 8 au 9 janvier 2013.

 

 

VOUS SOUHAITEZ REAGIR