Actualité

Energie : Schneider Electric se lance dans le building smart grid

Nathalie Bougeard | 30/01/2013 | 15:07 | Eau & énergie

Agrandir la photo © Atelier Arcau.
Le bâtiment sera équipé de 850 m² de panneaux solaires et de deux roues à vent

Le Syndicat Départemental d’Energies du Morbihan et l’industriel viennent de signer une convention pour tester le premier démonstrateur prototype d’un système de stockage et de gestion de l’énergie.

« Notre objectif est d’effacer électriquement le bâtiment aux heures de pointe », résume Henri Le Breton, président du SDEM, installé à Vannes. Il est vrai qu’en Bretagne, le réseau électrique connaît régulièrement des périodes de saturation, notamment en fin de journée.

Pour ce faire, le syndicat  et Schneider Electric vont expérimenter un système de stockage associé à la production d’électricité photovoltaïque et éolienne. De fait, le bâtiment de 3 300 m² conçu par l’agence locale Arcau et qui sera livré au printemps prochain est équipé de 850 m² de panneaux solaires et de deux roues à vent. « Il est labellisé « passive house » avec une consommation théorique inférieure à 15 kWh /m² / an. Ce qui est très important car pour installer un tel dispositif, il faut un bâtiment énergétiquement performant », souligne Pierre Tabary, directeur des services avancés en gestion de l‘énergie chez Schneider Electric.

Conçues par Saft, les batteries au lithium-ion devraient permettre une autonomie énergétique de l’ordre de deux heures. Plus précisément, l’installation expérimentale repose sur deux principes : « D’une part, un système de délestage piloté par un tableau général basse tension permet de délester les charges non-prioritaires. D’autre part, la possibilité d’avoir un bâtiment branché sur le réseau électrique ou au contraire, totalement iloté », détaille Pierre Tabary. Pour ce spécialiste, une période d’observation d’au minimum un an est nécessaire. A ce terme, Schenider Electric pourra juger de la pérennité, la rentabilité et la duplicabilité de son système.

 

 

 

VOUS SOUHAITEZ REAGIR