Quartier

A Lyon, la ville intelligente prend corps

Mots clés :

Démarche environnementale

Le projet urbain et durable de la Confluence se développe grâce au concours des technologies japonaises mises en œuvre dans le cadre d’une convention passée avec le NEDO, équivalent à l’Ademe au Japon. D’Hikari, premier îlot mixte à énergie positive à la rénovation de la Cité Perrache, tour d’horizon de l’avancée de ces opérations.

Fruit d’une convention signée en décembre 2011 entre le Grand Lyon et le NEDO (New Energy and Industrial technology development organization), le projet démonstrateur « Lyon Smart Community », contribuant au développement durable du projet urbain de La Confluence grâce au concours des technologies japonaises, prend forme.
Un projet qui repose sur quatre volets : la construction d’Hikari, îlot de bâtiments de logements et de bureaux à énergie positive ; le déploiement d’une flotte de véhicules électriques en auto-partage alimentés principalement par l’énergie produite par panneaux photovoltaïques installés sur les toitures de certains bâtiments ; la fourniture de ConsoTab, tablette permettant le suivi énergétique résidentiel et la mise en place d’outil de suivi et de pilotage de la production et de la consommation d’énergie sur l’ensemble quartier de La Confluence.

 

Hikari, 1er îlot à énergie positive

 

Actuellement en phase de gros œuvre, l’îlot Hikari, conçu par l’architecte japonais Kengo Kuma, sous maîtrise d’ouvrage Bouygues Immobilier/SLC, sera le premier îlot mixte à énergie positive. Cet ensemble de 12 000 m2 (bureaux, commerces et logements) bénéficie d’une conception bioclimatique et sera doté d’une gestion centralisée des paramètres des immeubles permettant de réguler au plus juste la production de chaud-froid avec une utilisation des surproductions ponctuelles d’énergie.

 

Un suivi énergétique résidentiel

 

En amont du vaste programme de réhabilitation énergétique que GrandLyon Habitat mènera sur les 275 logements sociaux de la cité Perrache début 2015, l’expérimentation « Lyon Smart community » a conduit déploiement de tablettes de suivi des consommations énergétiques auprès de 206 occupants volontaires de cet ensemble.
Cette ConsoTab, développée par Toshiba, permet de suivre en temps réel les consommations d’eau, de gaz, d’électricité, traduit en euros. Un suivi rendu possible après l’installation d’adapteurs sur les différents compteurs capables de récupérer les données des utilisateurs. Ces habitants sont suivis individuellement pour bien utiliser cette tablette et, à terme, mieux contrôler leurs consommations et réduire leurs charges.
Les travaux de rénovation des bâtiments porteront principalement sur l’isolation thermique, le changement des menuiseries et la modernisation du système de chauffage. Objectif visé : passer d’une consommation moyenne d’environ 290 kWh/m2 et par an à moins de 80 kWh/m2 et par an soit une réduction de 70% des consommations d’énergie.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X