Quartier

Développement durable de l’Ile-de-France : Paris prend le Bâtiment à bras le corps

Mots clés :

Architecture

-

Lieux de travail

-

Collectivités locales

Lancés à l’initiative du Conseil régional début 2011, les Etats généraux de la conversion écologique et sociale réunissent, au sein de cinq groupes de travail, experts, professionnels, associations, élus, citoyens… pour penser les solutions nécessaires au développement durable (écologique, social et économique) de la région. Jeudi 6 décembre, l’atelier territorial parisien, en charge des métiers du bâtiments se tenait à la Maison de l’architecture dans le 10e arrondissement.

Il y a eu le Grenelle de l’Environnement en 2007. Puis le débat sur la transition énergétique lancé le 29 novembre dernier. Deux grandes initiatives nationales.  Entre temps au niveau local, les villes se sont dotées de « plans climat » ou d' »agendas 21″ pour accompagner (et parfois devancer) les mesures du Grenelle. Il en va ainsi de Paris.

La Ville a en effet adopté à l’unanimité en octobre 2007 son Plan Climat pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre. Un plan en « 25-25-25″ qui vise à réduire les consommations d’énergie de 25% entre 2004 et 2020 pour une réduction de 25 % des émissions de GES et en imposant une part de 25 % d’énergies renouvelables.

En s’engageant à dépasser ces objectifs sur ses propres bâtiments, la Ville de Paris souhaitait également accompagner les Parisiens dans leur changement de pratiques en s’associant avec les professionnels du bâtiment.

Voilà pourquoi dans le cadre des Etats généraux de la conversion écologique et sociale de la région Ile-de-France, la capitale accueillait jeudi 6 décembre, l’atelier « métiers du bâtiment ».

 

L’urgence de formation

 

Quatre axes de réflexion ont guidé les travaux du groupe de travail :

Axe 1 : adapter l’appareil de formation

Axe 2 : développer les nouvelles compétences

Axe 3 : revaloriser l’attractivité des métiers du bâtiment

Axe 4 : accompagner les évolutions en terme d’organisation et de fonctionnement des entreprises

Axe 5 : accompagner la demande et le développement du marché de l’éco-rénovation

L’occasion pour tous les acteurs parisiens de la construction et de la rénovation durable de présenter leurs initiatives. Que ce soit en matière de formation et de labellisation des entreprises (dispositif FEEBat, marque Eco-artisan et mention Reconnu Grenelle de l’Environnement, présentés par Claude Cutajar, secrétaire général adjoint de la Capeb Grand Paris) nécessaires à l’obtention des nouveaux marchés nés avec le Grenelle; en matière de formation des chercheurs d’emploi (création d’un pôle bâtiment durable  de l’Afpa à Stains dispensant des formations en chauffage/froid/génie climatique et rénovation urbaine); ou en matière d’aide et de conseils aux particuliers pour la réalisation de leur travaux d’économies d’énergie (l’Agence parisienne du climat aide bénévolement chaque année 200 copropriétés sur Paris).

 

Résistances

 

Autant d’actions essentielles qui pourtant, pour l’instant, ne suffisent pas. Ainsi comme l’a rappelé Christian Sautter, adjoint de Bertrand Delanoë en charge du développement économique, qui ouvrait l’atelier, l’Ile-de-France est « en retard ». « Seules 4% des entreprises franciliennes, contre 13% au plan national, se sont lancées dans des programmes de formation. Nous sommes au début du processus de conversion écologique mais il nous passer à l’action ».

Et tant que l’obligation de rénovation thermique ne sera pas imposée (mais l’arrêté déclarant le diagnostic de performance énergétique obligatoire pour les copropriétés disposant d’un chauffage collectif (lire notre article) est un premier pas), les marchés resteront restreints…

Quoi qu’il advienne, toutes les initiatives répondent peu ou prou à une liste de 28 préconisations (la liste ici) établie par le groupe de travail « métiers du bâtiment. Leur confrontation avec les réalités sur le terrain permettra la rédaction d’une feuille de route. Un rendu final sera présenté le 13 février 2013.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X