Technique et chantier

Pate de nettoyage du béton

Mots clés :

Béton

-

Produits et matériaux

-

Rénovation d'ouvrage

Le procédé Arte Mundit est destiné au nettoyage intérieur des monuments, églises, immeubles encrassés et ce sans altérer le bâti. Fonctionnant sans utiliser d’eau, le principe consiste à appliquer une pâte nommée Arte Mundit qui est choisie dans la gamme en fonction du matériau à nettoyer et de son degré d’encrassement. Les supports peuvent être aussi bien en béton, qu’en pierre, marbre, stuc, plâtre, bois, etc. Actuellement, huit versions de cette pâte sont disponibles. Cette pâte est à base de latex et va venir désincruster les salissures amalgamées à la matière, un peu comme un peeling sur la peau : poussières, pollution atmosphérique, micro-organismes ou bien encore des résidus chimiques des traitements précédents. La surface demeurant sèche pendant tout le temps de l’opération, les risques d’infiltration d’eau sont quasiment nuls. Arte Mundit permet de respecter totalement la structure du matériau, y compris dans ses reliefs les plus fragiles. L’application peut alors être renouvelée si nécessaire et sans inconvénient. Après un temps de séchage qui varie entre 24 et 72 heures, la peau élastique formée par polymérisation peut être retirée afin de laisser place à un support parfaitement propre. Pour la mise en oeuvre, après la conduite d’essais in situ qui permettent d’apprécier la nature du matériau, le degré d’encrassement et le type de salissures, la version du produit à appliquer est alors définie. La pâte est alors appliquée en projection avec une machine prévue à cet effet en un film d’environ 2 mm d’épaisseur. Après 24 heures, la peau formée est retirée et, avec elle, les salissures amalgamées (FTB).

SERVICE LECTEUR NO 282

Espace abonné premium
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X