Chantiers

Rénovation thermique : une enveloppe 100% chanvre pour la Maison du tourisme de Troyes

Mots clés :

Produits et matériaux

-

Maîtrise d'ouvrage

-

Maîtrise d'œuvre

-

Politique énergétique

-

Tourisme

Innovant à plus d’un titre, le chantier de la Maison du tourisme de la ville de Troyes se veut emblématique. L’objectif poursuivi par la ville : promouvoir les travaux de rénovation thermique dans le secteur sauvegardé. Pour y parvenir, le maître d’ouvrage, qui est aussi le maître d’œuvre, a choisi une enveloppe 100% chanvre.

La restauration, l’extension et la transformation d’un immeuble communal en Maison du tourisme au cœur du secteur sauvegardé de la ville de Troyes constituaient un laboratoire à ciel ouvert. Le bâtiment à pans de bois, conformément à la tradition locale (parties anciennes et nouvelles), est en effet doté d’une enveloppe tout chanvre : plancher bas, toiture, mur et enduit. Instrumentée, elle sera étudiée de près dans le cadre d’un partenariat (*) autour d’un programme scientifique et technique développé par l’Ecole nationale des travaux publics de l’Etat (ENTPE, Lyon). Avec le double objectif de démontrer la performance énergétique d’une restauration du bâti traditionnel troyen en chanvre et de compléter les connaissances du chanvre-construction. La démarche de la ville de Troyes s’inscrit dans une action de réduction des consommations énergétiques, entamée depuis 2006 et reprise dans le cadre de l’Agenda 21 adopté en juillet 2012. Une opération qui a un caractère démonstratif pour les futures opérations de restauration en secteur sauvegardé. Il s’agit aussi pour la ville de contribuer au développement d’un projet de territoire avec la structuration de nouvelles filières autour des agro-matériaux, dont le chanvre est l’un des fers de lance.

 

Transferts hygrothermiques

 

Au plan technique, le béton de chanvre s’est imposé, car il apporte une réponse cohérente au bâti ancien à pans de bois en associant respect des lieux et isolation thermique de l’enveloppe, et en assurant les transferts hygrothermiques (régulation de l’humidité de l’air, changement de phase…). Outre ses fonctions de remplissage des pans de bois, il joue un rôle de protection du bois de l’ossature en raison de sa forte perméance et sa capacité aux échanges hydriques. L’épaisseur du béton de chanvre (30 cm en paroi) s’est aussi imposée structurellement (remplissage à pans de bois à l’identique du XVIe siècle).

Concernant les équipements techniques, une simulation thermodynamique a permis de définir pour chaque pièce et chaque local, les contraintes et conditions d’ambiance. Le système – ventilation double flux et pompe à chaleur (PAC) –  a pu ainsi être optimisé. Les performances du béton de chanvre, matériau nouveau pour le bureau d’étude, ont notamment évité la climatisation de certains locaux. Pour le bureau d’étude, les hypothèses de performances thermiques ont été confirmées. Ainsi le bâtiment, selon les calculs, atteint le niveau de performance des bâtiments BBC rénovation et la consommation théorique est à peine supérieure à 100 kWh/m2/an. Les suivi et contrôle des performances permettront de le vérifier et de juger également de l’évolution du matériau dans le temps.

 

(*) Partenaires : Ville de Troyes, Grand Troyes, Fibre Recherche et Développement, Fédération française du bâtiment, Electricité de France, Région Champagne-Ardenne, Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, La Chanvrière de l’Aube, Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment

Focus

Objet de l’étude de l’ENTPE

Conductivité et transferts hygrothermiques (RT2012) :
-       Etude des transferts hygrothermiques dans la performance thermique du matériau (régulation de l’humidité de l’air, changement de phases, etc.)
-       Etudes de comportement du matériau en phase séchage, et à moyen terme en fonction des saisons
-       Validation ou correction des modèles numériques de fonctionnement du matériau (simulation thermique…)

Confort acoustique :
-       Etude de différents enduits
-       Validation des différents modèles acoustiques

Qualité air intérieur (QAI) :
-       Mesure de la qualité de l’air intérieur

Focus

Fiche Technique

Maîtrise d’ouvrage : ville de Troyes (10)
Maîtrise d’œuvre : Claire Perron architecte, Direction des bâtiments Troyes (10)
Bureau d’étude thermique : MCI Thermique (10)
Bureau d’étude acoustique : Lesli (10)
Bureau de structure : I.D.S. (10)
Bureau de contrôle : Qualiconsult (10)
Coordinateur SPS : CSBTB 10 (10)
Entreprises
Gros œuvre : Léon Noel SAS (démolition, maçonnerie, béton de chanvre, pierre de taille) / Entreprise Capristo (10) (chape isolante en sous-sol)
Charpente bois : Les Charpentiers de Troyes (10)
Produits utilisés : Béton de chanvre Tradical® PF 70 BCB (Groupe Lhoist): remplissage pans de bois anciens et neufs, toiture isolante chape isolante ; enduit intérieur hygrothermique chanvre Tradical® PF 80 M BCB (Groupe Lhoist) ; enduit extérieur sable chaux Tradical® PF 80 BCB (Groupe Lhoist)
Coût prévisionnel de l’opération : 2 700 000 € T.T.C
Début des travaux : février 2011
Fin des travaux : mai 2013 pour une mise en service en été.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • Bernard Chassagneux - Le
    idem à Irigny ( 69) sur logt privé il y a 2 ans par la société Truffy d’Irigny également
  • Commenter cet article
Newsletters
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X