Chantiers

L’Ecole supérieure du bois (ESB) inaugure son nouveau bâtiment de Nantes

Mots clés :

Bois

-

Innovation - recherche et développement

Vendredi 25 janvier, l’inauguration du nouveau bâtiment de l’Ecole supérieure du bois (ESB) de Nantes a été l’occasion pour la région des Pays de la Loire de lancer officiellement sa plateforme d’innovation dédiée au bois.

A l’étroit dans son bâtiment de la ZAC de la Chantrerie à Nantes, l’Ecole supérieure du bois accueille désormais ses étudiants dans un bâtiment porte-à-faux de 1500 m2 dédié à la formation. Ce projet d’extension et de restructuration a été confié au cabinet Logerais & Associés (désormais GO-A) et fait naturellement la part belle au bois. L’école partage même une chaufferie bois avec les quatre autres établissements du campus (Polytech Nantes, Ecole des Mines, Oniris et Idac).

Le squelette du nouveau bâtiment est composé d’un système poteaux-poutres en bois lamellé-collé capable de soutenir deux niveaux de plancher et un niveau de toiture. L’ensemble est posé en porte-à-faux de 8 mètres, sans poteaux aux extrémités en pignon, conformément au dessin de l’architecte. Pour réaliser cet exploit, 8 poutres treillis bois de 22 mètres sur 2,80 mètres ont été réalisées dans les ateliers de Caillaud LC (groupe Arbonis), à Chemillé (Maine-et-Loire). Pour former la structure, ces poutres ont été mises en œuvre bout à bout et empilée sur deux niveaux. L’ensemble est porté sur des poteaux bois Douglas en bipode ou tripode avec, en pied de poteaux, des descentes de charges de l’ordre de 150 tonnes. « Tous ces éléments structurels ont demandé un calepinage très précis pour pouvoir glisser les portes », explique l’architecte Eric Plantet.

Pour apporter de l’inertie, la stabilité au feu requise et un confort acoustique, une solution de plancher mixte bois-béton a été choisie tandis que l’enveloppe du bâtiment est habillée par des murs isolants en ossature bois, préfabriqués en atelier.

Le projet global d’extension, d’une superficie totale de 2100 m2, prévoit également la construction d’un atelier dédié à la construction bois qui hébergera des activités de formation, de recherche et de transfert de technologie via la Plateforme Régionale d’Innovation (PRI) Bois HD qui a été lancée officiellement vendredi 25 janvier.

Cet outil complètera la PRI Solfi2A, créée en 2011 et dédiée aux industriels de l’ameublement. Il vise à accompagner les entreprises dans leurs démarches d’innovation. « L’objectif est de mutualiser les ressources » explique Maï Haeffelin, vice-présidente du conseil régional des Pays de la Loire, chargée de la filière bois. « Le développement technologique de Bois HD sera assuré par l’ESB, la veille et les formations courtes par Atlanbois dont le pôle du bois construction vient d’être renforcé, le tout en lien avec Synervia en particulier pour le transfert technologique » conclut-elle.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Newsletters
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X