Actualité

L’ignifugeant HBCD interdit dans le polystyrène

Dora Courbon | 24/05/2013 | 9:42 | Environnement

Proposé en 2008 comme candidat à la liste des Polluants organiques persistants dans le cadre de la Convention de Stockholm, le HBCD, ignifugeant utilisé dans les mousses de polystyrène, vient d’être interdit.

L’hexabromocyclododécane, ou HBCD, va prochainement disparaître de l’Union Européenne. L’ignifugeant, que l’on retrouve principalement dans les mousses de polystyrène expansé (PSE) et de polystyrène extrudé (XPS) utilisées comme isolants dans l’industrie de la construction, a été inscrit le 10 mai dernier sur la liste des polluants organiques persistants (POP) lors de la dernière réunion des signataires de la convention de Stockholm. Plusieurs études ont en effet démontré que le HBCD aurait, en tant que perturbateur endocrinien, un effet nocif sur la biodiversité et la santé humaine. Difficilement dégradable, il s’accumule dans l’environnement et les tissus vivants. L’utilisation et la production du HBCD sera interdite après août 2015 dans l’Union Européenne. Au-delà de cette date, des dérogations de cinq ans seront accordées aux Etats qui le souhaitent, mais uniquement pour la fabrication des polystyrènes. Selon les informations fournies par le Comité de revue des POP, l'industrie développe actuellement des produits alternatifs au HBCD. Les dérogations ont donc été accordées pour permettre aux industriels d’introduire les nouvelles substances sur le marché. En dehors du domaine de la construction, on peut trouver du HBCD dans les textiles automobiles, dans le mobilier rembourré, dans les produits d'emballages ou encore dans les peintures protectrices.

 

VOUS SOUHAITEZ REAGIR