Réalisations

Un centre de formation et un gymnase enveloppés de terre cuite

Mots clés :

Produits et matériaux

-

Architecture

-

Apprentissage

-

Formation

-

Politique de la ville

L’agence d’architecture Brenac et Gonzalez livre à Gennevilliers, en banlieue parisienne, un centre de formation pour apprentis et un gymnase sous la forme de deux halles parallèles revêtues d’un véritable manteau thermique.

Le bâtiment de la Maison de l’apprentissage à Gennevilliers (Hauts-de-Seine) fait référence à l’architecture industrielle qui a forgé le paysage de la ville. Le parti architectural s’inspire -sans nostalgie cependant- des grandes halles ferroviaires, réactualisées sous la forme de deux vastes nefs parallèles, dont les toitures de bardeaux de terre cuite en écaille se retournent sur les façades. Cette enveloppe homogène unifie des volumes ondoyant, en réponse à un programme complexe regroupant trois centres de formation -aux métiers du bois, de la maintenance des ascenseurs et de la propreté industrielle- et un gymnase. Les mouvements des façades et des toitures ont été dictés par des exigences particulières, notamment l’intégration de huit gaines d’ascenseurs et d’un atelier d’usinage de 7 m de hauteur équipé d’un volumineux système d’aspiration des poussières.

 

« Manteau thermique »

 

Un véritable « manteau thermique » enveloppe les bâtiments, avec en façade une isolation extérieure (10 cm de laine de roche) et en couverture deux couches croisées du même isolant (2 X 8 cm). Les murs de 20 cm sont constitués de voiles de 7 m de haut en béton banché coulé en place. Les architectes ont opté en revêtement extérieur pour des bardeaux extrudés, dont le sens de pose a été inversé, de la verticale traditionnelle à l’horizontale. Cette disposition facilite la découpe des bardeaux de rives qui s’effectue ainsi dans la longueur de chaque pièce. L’entreprise a dû adapter un produit industriel à cette mise en œuvre atypique et deux filières d’extrusion ont été créées pour l’occasion. Le modèle courant à faible relief s’accorde à un modèle spécifique aux encadrements de baies, afin de préserver la continuité d’une modénature caractérisée par des verticales se prolongeant en toiture. Les biseaux à 45° des bardeaux d’angle ont été taillés in situ, alors que les cassettes en inox poli recuit encadrant le pignon nord vitré viennent recouvrir la tranche des bardeaux des longues façades latérales.

Cette opération est à retrouver dans le prochain numéro spécial « Terre cuite » d’AMC.

Focus

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Région Ile-de-France, Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris.

Maîtrise d’œuvre : Brenac + Gonzalez atelier d’architecture, architectes ; Mathieu Garcia chef de projet ; Berim, bureaux d’études techniques ; AGI2D, BET HQE ; VSA, BET façade ; Tohier & Associés, économie ; ABCDécibel, acoustique.

Programme : Hôtel régional de Centres de formation des apprentis et gymnase.

Calendrier : concours 2007, livraison 2012.

Surface : 7820 m² Shon.

Coût : 17,1 millions d’euros HT.

Entreprise pose bardeaux de terre cuite : Axima.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Les nouveautés produits
Retrouver tous les produits
Newsletters