Projets

Un nouveau vélodrome voit le jour à Roubaix

Les travaux d’un vélodrome couvert viennent de démarrer à quelques mètres de la piste historique qui voit arriver chaque année les cyclistes du Paris-Roubaix.

L’enfer du Nord n’a pas trouvé son paradis. Les coureurs du Paris-Roubaix arriveront toujours sur la mythique piste de béton de 500 mètres de long, inaugurée en 1936 à l’est de la ville (suite à la destruction du premier vélodrome de 1895). L’équipement qui émerge à quelques tours de roues est un vélodrome couvert, avec une piste de bois de 250 mètres.
Le projet de 25 millions d’euros est porté par le conseil régional Nord-Pas-de-Calais qui a lancé une grande vague de construction d’équipements sportifs pour attirer des équipes des JO 2012 à Londres. Attribué à l’Atelier Neveux (Roubaix) fin 2008, l’ouvrage (16 millions d’euros HT de coût travaux) doit être livré pour mai 2012 afin d’accueillir les premiers pisteurs. Une course de fond pour les entreprises qui ont reçu les ordres de services début décembre et achèvent ce mois le forage des 400 pieux destinés à stabiliser les 11.000 m² de l’emprise.
Au-dessus, un bâtiment ovale de 130 mètres de long et 80 mètres de large, totalisant 15.000 m² de Shon embrassera la piste de bois et le plateau central dédié aux sports d’intérieurs. Il s’installe sur un plateau végétal où une piste extérieure de 270 mètres de BMX viendra se poser. La façade est particulièrement travaillée, avec un mur rideau sur 4 mètres puis 10 mètres d’un complexe de polycarbonate translucide alvéolaire doublé d’un isolant de fibre de verre. L’anneau translucide semblera ainsi flotter sur la piste.

Piste asymétrique

Cette façade permet également au bâtiment de porter l’opération pilote de certification « NF démarche HQE-Equipements sportifs » de Certivea. L’équipement vise également le label BBC. Chauffé à 16 degrés l’hiver uniquement lorsqu’il accueille du public, l’essentiel du travail des bureaux d’études s’est porté sur le confort d’été. Un système de ventilation naturelle est créé grâce à sept carneaux sous les gradins qui apportent l’air neuf et aux lanterneaux qui évacuent l’air chaud. La charpente métallique imposante repose sur des poteaux béton. Des portées jusqu’à 68 mètres offrent de belles perspectives aux 1.500 spectateurs installés en gradin ou déambulant sur une coursive où buvettes et loges VIP se succèdent. Ils sont arrivés par une entrée monumentale de 14 mètres de haut, seule partie de façade totalement en verre.
La piste, enfin, clou du spectacle, est un anneau asymétrique de 250 mètres de long et 7 mètres de large. La structure de 400 fermettes de bois traditionnel est habillée de mélèze de Sibérie en petite section de 4×4 cm qui permettent le cintrage. Les pentes peuvent en effet atteindre 45 degrés, de quoi soutenir un spectacle qui frôle souvent les 70 km/h.

 

Focus

Les intervenants

Maîtrise d’ouvrage : Conseil régional Nord-Pas-de-Calais avec Socotec (contrôle), Orion (OPC), Technicity (AMO HQE et maintenance).
Maîtrise d’œuvre : Atelier Neveux (mandataire, Roubaix), Ava & Partners (piste, Gand), Empreinte (paysage, Lille), Tribu (BE HQE, Mons-En-Barœul), Projex (BE techniques, Villeneuve d’Ascq).
Entreprises : Demathieu & Bard (mandataire, gros œuvre étendu), Baudin Chateauneuf (enveloppe), Brisard Dampiere (charpente métallique), Santerne Fluides (chauffage, plomberie), Inéo (électricité), Mathis (piste bois), Eiffage Travaux Publics Nord / Forclum / Eurovert (VRD-Piste BMX-Espaces verts).

Newsletters
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X