Transport et infrastructures

Bouygues et Vinci présélectionnés pour l’aéroport de Rangoun

Le Département de l’aviation civile du ministère des Transports de Birmanie a présélectionné sept consortiums pour l’appel d’offres de construction de l’aéroport international d’Hanthawaddy, à 80 km de la capitale économique du pays Rangoun.

Toujours considérée comme une dictature, la Birmanie est en train de s’ouvrir aux investisseurs étrangers et au tourisme, après avoir fait de premières concessions sur les libertés publiques.

Parmi les sept consortiums préselectionnés par le Département de l’aviation civile du ministère des Transports de Birmanie pour la construction de l’aéroport international d’Hanthawaddy, à 80 km de Rangoun, figurent donc les Français Bouygues Bâtiment International (avec notamment le singapourien Yoma Strate gic Holdings Ltd. et le birman FMI) et Vinci Airport (avec le malaisien Muhibbah Engineering), ainsi que le sud-coréen Hyundai Engineering Construction et le Chinois China Railway Group Limited.

Le gouvernement birman a par ailleurs indiquer qu’ils comptaient développer l’offre hôtelière entre Rangoun et l’aéroport.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X