Actualité

Enduits : Semin rode sa troisième usine

Defawe Philippe | 20/10/2008 | 11:16 | Industrie/Négoce

Avec sa troisième unité de […]

Avec sa troisième unité de poudres pour enduits mise en service en mai à Amblainville (Oise), le groupe familial Semin boucle sa couverture de l’hexagone.

En créant une capacité de 8000 t/mois dans les poudres destinés aux peintres et plâtriers, l’investissement de 7 millions d’euros a doublé le potentiel de production de l’industriel de Kédange-sur-Canner (Moselle), également implanté à Espira de l’Agly (près de Perpignan). Semin totalise 55 millions d’euros de chiffre d’affaires pour 160 salariés, avec des parts de marchés français variables selon les types de produits : 5 % pour les colles de carrelage et ragréage, 10 à 20 % pour les enduits de plâtre, et 30 % pour les enduits de peinture.
Intégré à la nouvelle usine, le centre de formation commence ses activités en octobre. Il s’adresse aux trois marchés professionnels de Semin, pour les régions Nord, Ouest et Ile de France. Ciblée à travers le négoce professionnel généraliste et spécialisé, cette clientèle s’ajoute à celle des particuliers : «Depuis huit ans, nous avons développé une marque spécifique au grand public, que nous touchons à travers les grandes surfaces de bricolage, dont Leroy Merlin», précise Philippe Semin, P-DG et représentant de la cinquième génération de l’entreprise créée en 1838, et spécialisée jusqu’en 1981 dans la fabrication de plâtre.
La mise en service du troisième site permet de réorienter vers l’exportation l’usine de Kédange-sur-Canner, fournisseur du Bénélux, de l’Allemagne, de la Suisse et de l’Autriche. Semin, qui réalise déjà 37 % de son chiffre d’affaires à l’international, a engagé les études préalables à la construction d’un site en Russie, à partir de la fin 2009.

Laurent Miguet (bureau de Strasbourg du Moniteur)