Energie

Un projet hydroélectrique de 250 M€ dans les Alpes

EDF va investir 250 millions d’euros dans la vallée de la Romanche afin de remplacer six vieilles centrales hydroélectriques par un nouvel ouvrage souterrain, le plus important projet hydroélectrique du groupe en France.

«C’est un chantier dont l’essentiel sera invisible et qui va nous faire gagner 30% d’énergie supplémentaire», a expliqué jeudi 7 juillet
Xavier Ursat, directeur délégué de la division production et ingénierie hydraulique d’EDF.

C’est le 31 décembre 2010 que le décret octroyant la concession de la future centrale Romanche Gavet à EDF pour une durée de 60 ans a été publié au Journal Officiel. Le projet consiste à construire une nouvelle centrale encastrée dans la montagne qui viendra remplacer les six unités existantes, dont certaines sont centenaires.

Le nouvel aménagement développera une puissance de 92 MW contre 82 MW avec l’actuel complexe.
EDF va construire un nouveau barrage sur la Romanche ainsi qu’un tunnel de 9,3 kilomètres de long dans le massif de Belledonne. Actuellement au stade des travaux préliminaires de sécurisation des falaises, le chantier doit s’étaler jusqu’en 2017 et employer jusqu’à 250 personnes.

A l’occasion de cette présentation, EDF a précisé qu’il investit actuellement environ 300 M€ par an dans l’hydroélectrique, dont 100 M€ dans des projets nouveaux. Un budget qui doit augmenter alors que le processus de renouvellement de concessions devrait enfin être engagé courant de cet automne. «On a de gros projets dans nos cartons», prévient X. Ursat.

Newsletters
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X