Energie

Associations de consommateurs, défenseurs de l’Environnement et industriels s’allient pour « sauver la rénovation énergétique »

Mots clés :

Performance énergétique

Des associations de défense de l’Environnement, des représentants d’industriels et des défenseurs des consommateurs ont officialisé, mercredi 26 juin, la création d’une coalition sur laquelle flotte l’étendard de la rénovation énergétique.

UFC-Que Choisir, l’association des responsables de copropriété, le « Cler- Réseau pour la transition énergétique », Effinergie, France nature environnement, le Réseau Action Climat (regroupant principalement des associations de défense de l’Environnement), la fédération d’entreprises de solutions électriques Gimélec et le regroupement d’industriels « Isolons la Terre contre le CO2 », ont annoncé, mercredi 26 juin, la création de la « Coalition France pour l’Efficacité Energétique ».

Les différents membres de la coalition travaillent ensemble depuis déjà près d’un an et ont déjà eu l’occasion d’exposer leur point de vue commun auprès de différents cabinets ministériels. En se regroupant, ils entendent peser dans la rédaction des différents textes de loi en cours d’élaboration dont celui qui devrait émerger du débat national sur la transition énergétique. Selon eux, il faut  sortir la thématique de l’efficacité énergétique du « consensus vide » dans lequel les discussions l’ont plongé.

Représentant l’association des responsables de copropriétés au sein de la coalition, Bruno Dhont constate que l’appétence des particuliers pour l’efficacité énergétique est de plus en plus faible ». Selon lui, « la coalition aura vocation a joué le rôle d’agitateur que le Plan bâtiment durable n’assure pas».  ONG, industriels et défenseurs des consommateurs, dont les intérêts peuvent diverger, s’unissent au sein de la coalition autour de cinq grandes lignes directrices.

Eclaircir les mécanismes de financement

Pour Nicolas Mouchnino, chargé de mission Energie/Environnement à UFC – Que Choisir, il faut aider les particuliers à y voir plus clair dans les différents dispositifs d’aides fiscales existants qui forment, à ses yeux, une « véritable jungle ». En déployant actuellement des guichets uniques de la rénovation énergétique à travers la France, l’Etat travaille déjà à corriger cette situation.

Permettre l’essor des PME

Selon Antoine de Fleurieu, délégué général du Gimelec, syndicat représentant les entreprises proposant des solutions électriques et d’automatismes comme Schneider Electric, « il s’agit d’éviter (dans le domaine de la rénovation énergétique) ce qui s’est passé avec le photovoltaïque dont le marché a été capté par les grandes entreprises ».

Assurer l’indépendance des acteurs

Pour Bruno Dhont, directeur de l’Association des responsables de copropriétés, «il faut casser ce mal français qui consiste à mélanger les genres. Les bureaux d’études, les architectes, les fournisseurs d’énergie doivent être indépendants ». Maryse Arditi, pilote du réseau énergie au sein France nature environnement remarque que « pour les voitures, celui qui fait le contrôle technique n’est pas celui qui s’occupe des réparations ».

Décentraliser

Thématique chère au « Cler-Réseau pour la transition énergétique », la décentralisation de la politique d’efficacité énergétique, passant notamment par la montée en puissance des gestionnaires de réseaux d’énergie, est repris par la coalition.

Clarifier le cadre réglementaire

Porte-parole du collectif « Isolons la Terre contre le CO2 » et  directrice de la politique technique et de l’habitat durable chez le fabricant d’isolants Isover, Sylvie Charbonnier insiste sur la nécessité d’harmoniser  les méthodes de calcul énergétiques qui co-existantent dans le secteur du bâtiment. « La méthode de calcul de la RT 2012 n’est pas la même que celle pour l’existant qui est encore différente de celle utilisée pour réaliser un audit énergétique ».

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Newsletters