Energie

90 millions d’euros injectés dans les réseaux électriques

Mots clés :

Electricité

-

Administration

Dans le cadre des investissements d’avenir,  le Premier Ministre Jean-Marc Ayrault  a annoncé lundi 18 mars l’attribution de 90 millions d’euros à deux projets technologiques qui visent à optimiser la consommation d’électricité, un des enjeux de la transition énergétique.

Dans un communiqué du 18 mars, le Premier Ministre a annoncé le lancement de deux projets qui visent à mettre au point de nouvelles technologies permettant à chaque foyer de mieux maîtriser sa demande électrique ou d’améliorer le fonctionnement des réseaux rendu nécessaire par le développement des énergies renouvelables. «Leur mise au point doit être soutenue pour qu’elles puissent être expérimentées rapidement ».   

Le premier projet concerne le développement des services que pourra offrir Linky, le futur compteur communiquant, première brique des systèmes dits « réseaux électriques intelligents » qui vise à permettre une fourniture d’électricité plus efficace, durable par l’intégration des énergies renouvelables, économique et sécurisée. Des tests seront ensuite effectués auprès des 25 000 foyers équipés à Lyon. Selon le gouvernement, ce sera l’une des plus grandes expérimentations conduites à l’échelle mondiale dans le domaine des compteurs « intelligents ».

Le second projet consiste à développer à l’échelle départementale, un système de gestion active, automatisée et optimisée du réseau de distribution électrique en Vendée, alimenté de façon croissante par des énergies renouvelables.
Le développement d’énergies renouvelables dispersées sur tout le territoire, appelé à s’accélérer avec la politique de transition énergétique (c’est-à-dire un moindre recours au nucléaire et aux énergies fossiles) oblige le réseau électrique français à une importante adaptation, car il rend la production d’électricité plus fluctuante et difficile à prévoir, et oblige à renforcer le maillage des lignes électriques sur le territoire.

Résultat d’appels à projets lancés par l’Ademe ; ces projets collaboratifs associent de grandes entreprises porteuses des projets (groupe EDF, Alstom, Legrand), des PME, des universités et organismes de recherche et des collectivités locales, pour un montant total de près de 90M€, financés par l’Ademe au côté des différents partenaires.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X