Actualité

Un palmarès de la pollution lumineuse pour les tours de la Défense

| 25/07/2012 | 16:24 | Energie

Agrandir la photo © Régus
La tour Pacific à La Défense

Le cabinet conseil B&L Evolution spécialisé en développement durable a publié son Top 20 mensuel des tours qui restaient les plus illuminées la nuit.

La Tour Pacific s'est classée en tête au palmarès de la pollution lumineuse établi parmi les Tours de la Défense (Haut-de-Seine) les plus "éclairées" la nuit, selon un classement effectué par le cabinet conseil BL Evolution.

"La Tour Pacific reste allumée tout la nuit sur 50% de sa surface", indique le Top 20 du gaspillage énergétique observé par le cabinet conseil spécialisé en développement durable. Ses experts ont compté le nombre de fenêtres éclairées à 1H00 du matin sur les Tours du quartier des Affaires aux portes de Paris.

Arrivent ensuite la Tour Initiale (RTE et Nexity) avec 30% de sa surface éclairée la nuit, la Tour Manhattan (Vicat) et Europlaza avec des éclairages nocturnes sur 29% de leur surface. La Tour Cèdre (EDF) affiche un éclairage de 22% de sa surface la nuit.

Les Tours les moins éclairées sont les Tour Sequoia, Dexia et Granite avec 5% des surfaces vitrées illuminées la nuit.

Les éclairages nocturnes constatés par BL Evolution représentent l'équivalent énergétique de 32.000 ampoules qui resteraient allumées 4 heures par jour pendant un an, a calculé le cabinet.

"Toutefois le gaspillage énergétique lié à l'éclairage dans les bureaux ne représente que la partie émergée de l'iceberg", soit environ 18% de la consommation d'électricité des bureaux, comparé à ce que consomment les matériels bureautiques, les appareils de climatisation et de chauffage, rappelle le cabinet.

 

 

VOUS SOUHAITEZ REAGIR