Régions

CHALONS-EN-CHAMPAGNE La reconversion de Chanzy-Forgeot étire le centre-ville

Mots clés :

Collectivités locales

-

Economie mixte

-

Politique du logement

17 hectares à urbaniser

La Semcha – SA immobilière d’économie mixte de Châlons-en-Champagne – vient d’être missionnée, par convention publique d’aménagement avec la ville, pour conduire la phase pré-opérationnelle sur la partie ouest du site Chanzy-Forgeot.

En effet, sur les 20 ha d’emprise de la caserne Chanzy-Forgeot, en centre-ville, l’armée ne conservera que trois bâtiments en partie centrale. 17 ha vont être rétrocédés progressivement à la ville.

La mission de la Semcha comporte l’étude d’urbanisme, la programmation d’implantation et d’affectation des secteurs et l’élaboration de l’avant-projet d’aménagement par phases et tranches en fonction de la commercialisation.

Rappelons que des premières préconisations d’urbanisme ont été remises, fin 1999, par le cabinet d’architecture et d’urbanisme Pierre Colboc. Celui-ci sera associé aux missions de la Semcha.

D’ores et déjà, le volet culture du programme se précise : la Drac (direction régionale des affaires culturelles) prévoit d’implanter, sur le site, les réserves archéologiques régionales auxquelles pourraient s’ajouter des réserves du musée du Louvre.

La partie Est du site entre dans une phase opérationnelle. Un tènement de 32 437 m2 est en cours d’acquisition par la ville. La précommercialisation comprend l’aménagement d’un supermarché alimentaire de 1 500 m2, ainsi qu’un programme de 40 logements collectifs en accession à la propriété, 20 logements individuels, et 30 logements type maisons de ville.

A charge pour la Semcha de réaliser les équipements publics d’infrastructures et la commercialisation. Pour ces deux phases, on prévoit un coût de 2,52 millions d’euros, dont 150 000 euros de démolitions et 1,1 million d’euros de travaux.

Pour Bruno Bourg Broc, le député-maire de Châlons-en-Champagne, l’enjeu en terme d’urbanisme est stratégique pour la ville. « C’est l’extension du centre-ville dans cette direction qui se construira progressivement dans les 15 prochaines années. »

PHOTO :

Châlons-en-Champagne. Les travaux se feront sur 15 ans.

Espace abonné premium
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X