Régions Troyes

L’Aire des Moissons fait peau neuve

Le Grand Troyes a choisi le groupement Frey-IDM-OPB, accompagné du cabinet d’architectes-urbanistes Fèvre et Gaucher, pour agrandir et relooker la zone commerciale de l’Aire des Moissons à Saint-Parres-aux-Tertres. C’est la première fois en France, indique le concessionnaire, qu’un même opérateur mènera de front la requalification de l’existant et son extension.

Economiser l’énergie

L’Aire des Moissons est la zone commerciale la plus importante du département de l’Aube. Sa surface sera portée de 20 à 30 hectares. Frey y déploiera son concept de Greencenter, c’est-à-dire de retail park à forte connotation environnementale, sur 30 000 m 2 de Shon. Celui-ci visera l’obtention du label HQE Commerce, grâce à une gestion pointue de l’énergie, de l’eau et des déchets. L’isolation thermique et la ventilation naturelle des bâtiments, de même que l’apport massif de lumière naturelle grâce aux puits de lumière et à l’utilisation de matériaux translucides en façade contribueront à économiser 50 % d’énergie. La récupération des eaux de pluie, la filtration naturelle et le stockage en bassin paysagé permettront d’atteindre zéro rejet d’eaux pluviales et une autonomie totale en matière de consommation d’eau non potable.

Donner une unité architecturale

Le travail de l’aménageur aura également pour but de redonner de la cohérence à cette zone commerciale construite sans réelle concertation entre les lotisseurs, et donc dépourvue d’unité architecturale et urbanistique. Des « kits de façade» seront mis en place sur les bâtiments existants afin d’harmoniser la partie ancienne avec la partie neuve. Toutes deux bénéficieront aussi d’une signalétique commune et d’un mobilier urbain uniforme. Une charte graphique et une charte architecturale s’imposeront aux propriétaires et aux locataires de la zone existante.
L’Aire des Moissons souffre en outre de son enclavement et d’une voirie dégradée. Une nouvelle voie d’accès transversale, deux ronds-points, un circuit réservé aux véhicules de livraison, des pistes cyclables et 1 600 places de parking supplémentaires seront créés. Le réseau viaire et le réseau d’eaux pluviales seront refaits.
Le permis de construire doit être déposé cet été 2011, pour une ouverture programmée pour la fin de 2012.

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5622 du 26/08/2011

Profitez de la richesse iconographique de l’article : photos, tableaux, plans...

Voir l’article complet
Newsletters
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X