[TO] Social

Préretraite amiante 1 200 demandes de dossier déposées à ce jour

Mots clés :

Bâtiment et santé

-

Temps de travail

-

Protection sociale

Depuis le 2 avril 1999, les salariés d’un établissement fabriquant des produits à base d’amiante ou atteints d’une maladie professionnelle due à l’amiante peuvent cesser leur activité dès 50 ans.

C’est la Cata… Cessation anticipée d’activité des travailleurs de l’amiante. Dès son annonce fin 1998 par Martine Aubry, la préretraite amiante a suscité l’engouement des personnes concernées (voir encadré). Les caisses régionales d’assurance maladie (Cram), qui instruisent les dossiers et versent l’allocation, recensent 1 200 demandes, concentrées pour la plupart dans six régions.

A elle seule, la Cram de Normandie a reçu 502 demandes : 129 émanent de salariés atteints d’une maladie professionnelle due à l’amiante, 342 de salariés qui ont travaillé dans des établissements ayant fabriqué des matériaux contenant de l’amiante, fortement implantés dans la région. Le même phénomène se retrouve à la Cram de Nord-Picardie. Sur les 405 demandes d’information, 370 proviennent de salariés d’établissement fabriquant de l’amiante. ...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 4992 du 30/07/1999

Profitez de la richesse iconographique de l’article complet au format numérique : photos, tableaux, plans ... en vous connectant à l’Espace Premium

Voir l’article complet
Newsletters
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X